Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défi des Croqueurs n° 161, Jeanne à la barre - Un GPS facétieux -Lenaïg

Les consignes de la capitaine de quinzaine des Croqueurs de mots, Jeanne Fa Do Si, sont de nous narrer un rendez-vous manqué par exemple suite à un quiproquo.
***

LE COURRIER DE TROMPYEUX - Rubrique Faits divers

Monsieur Lex Tratairestre, fringant centenaire, puisque c'était samedi son anniversaire, a causé une belle frayeur à sa nombreuse progéniture venue fêter dignement l'événement. Sous les coups de midi, en ce samedi radieux, enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, venus de toute la région et même de plus loin, se sont réunis au restaurant réputé Cassedal de Vaudeville, à 20 km de Trompyeux. Mais le principal intéressé, qui aurait dû arriver au volant de sa propre voiture, n'était pas là ! Et le temps est passé, son téléphone portable est resté muet. On est allé voir chez lui : porte close, point de voiture sous le hangar, l'ancêtre s'était évaporé ! Le père Amptoire, son plus proche voisin, absent de chez lui aussi, a été localisé dans la campagne, se livrant à son péché mignon, l'ornithologie ; levé à l'aube, il n'a pu donner aucun indice sur la disparition de Lex.

Branlebas de combat ! On a sauté dans les voitures, on a prévenu les gendarmes qui n'ont pas attendu qu'un avis de recherche officiel soit lancé, tout le monde s'est mis à chercher, craignant l'accident, dans un bois, dans un ravin ... Rien, toujours rien, l'angoisse à son comble.

Mais Guislain Tratairestre, âgé de 9 ans, resté chez son arrière-grand-père, a été l'élément déterminant dans la résolution de l'affaire. En perspicace détective, il s'est mis à fureter et a déniché, parmi les documents laissés sur la table basse du salon un prospectus annonçant un tournoi de pétanque justement ce samedi, dans la bonne petite ville de Durefeuille, à 80 km de Trompyeux, donc. Sachant que c'était le sport de prédilection de Lex, Guislain a immédiatement appelé son père dans sa voiture pour lui faire part de sa trouvaille. Ni une ni deux, le fils de Lex a foncé vers Durefeuille.

Bingo ! L'ancêtre était bien là, sur la place, en plein conciliabule avec son coéquipier, pour savoir s'il fallait pointer ou tirer. Lex disposant de toute sa tête, il a dû s'expliquer sur son absence au restaurant.

En embarquant dans sa voiture, Lex a machinalement activé son GPS. Il connaissait la route, il n'en avait pas vraiment besoin, mais il s'est attaché à sa machine parlante, dont il s'est offert un modèle du dernier cri, commandé par internet. La programmation s'en fait par la voix et même par la pensée, paraît-il. Lex pense avoir dit : à midi pétant, mais avoue avoir un peu regretté de ne pas pouvoir se rendre au tournoi de ... pétanque, où il ne s'était donc pas inscrit. Et il a mis sa voiture en pilotage automatique ... Faisant confiance à ses machines, il n'a regardé le paysage qui défilait que d'un oeil distrait ... Une fois rendu à Durefeuille, il a oublié tout le reste, reconnaissant un copain qu'il a embauché pour une inscription de justesse.

Le soulagement a balayé toutes les velléités de colère, Lex a terminé sa partie, remporté un beau trophée d'une boule d'argent et son cochonnet doré. Il est arrivé, flanqué de son équipier, aussi penaud qu'heureux au restaurant Cassedal qui s'est adapté à la situation et a transformé le repas de mi-journée en joyeux dîner dansant. Même le voisin ornithologue amateur a rejoint l'assemblée, les gendarmes et les pompiers volontaires impliqués sont venus manger un morceau également. Tout est bien qui finit bien et l'histoire ne dit pas si le GPS a ricané dans son coin.

De notre correspondante Lenaïg

 

Illustrations :

http://www.atoute.org/n/forum/printthread.php?t=140058&page=20&pp=50

http://www.dailymotion.com/video/xoh6p_pub-peugeot-207-gps_news

Tag(s) : #Jeux

Partager cet article

Repost 0