Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prénom : Prune - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Prénom : Prune - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Mes preux chiens limiers m'ont proposé une Prune à protéger ! Je nous la présente, en prose et sans procrastiner, maîtresse Jill. Ma Prune n'est pas brune, elle arbore une robe isabelle et nous ne pensons pas qu'elle aimerait les prunes mais ne pouvons pas le prouver. Ma Prune jouit d'une célébrité au moins égale à celle de Mona Lisa au Louvre, mais ce n'est pas au Louvre qu'on peut découvrir son portrait, c'est dans une grotte ... Autant Léonard de Vinci jouit d'une immense place dans l'Histoire et dans l'Art, autant nous restons ignorants sur nos ancêtres préhistoriques qui peignirent les effigies de ces chevaux sur les murs de Lascaux. Bon, j'exagère un peu, les scientifiques restent penchés sur le sujet et petit à petit déchiffrent une partie du mystère : je ne retournerai pas maintenant vérifier ce que j'ai déjà eu l'occasion de lire, mais il paraîtrait que leur travail s'opéra à la lumière de flambeaux (forcément, le soleil devait peu entrer et pas très longtemps dans la grotte) et que leur fabrication de pigments et couleurs était déjà complexe.

Prénom : Prune - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Bref, ma Prune appartient à la famille des chevaux de Przewalski, dont le domaine de prédilection est la Mongolie. Je cite Wikipédia :

Le cheval de Prjevalski n'est pas l'ancêtre du cheval domestique, l'homme n'a d'ailleurs jamais réussi à le domestiquer. Il a été « découvert » tardivement, en 1879, par le colonel Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski. Cet explorateur russe d'origine polonaise, le trouva en Dzoungarie, dans les montagnes qui bordent le désert de Gobi. Avant cet événement, l'espèce était considérée comme éteinte, décimée pour sa viande par les chasseurs mongols. Le nom scientifique de l'espèce a été donné, en 1881, par I.S. Poliakov, conservateur du Musée zoologique de l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg.

Tiens, je ne connais ni le russe ni le polonais, mais je constate que le j s'est changé en z ! Un j pour ma Prune, alors, une jument, plutôt une pouliche, qui galope, heureuse comme son (ou sa) congénère sur la photo ci-dessous, prise dans la réserve du Villaret en Lozère.

Prénom : Prune - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Loin de moi l'idée de critiquer nos chevaux dits "domestiques", même si j'aime les contempler tout en les craignant un peu. Je peux imaginer le plaisir infini pour un cavalier de faire corps avec sa monture dans un amour partagé. Je peux malicieusement dire que je ressemble au vicomte de la Panouze, le créateur du zoo de Thoiry (cliquer sur le lien ci-dessous). Ma Prune, elle, a conservé une constitution "préhistorique", ce n'est pas beau, cela ? Eprise d'indépendance et de liberté, sa famille n'a jamais voulu se laisser monter et domestiquer. Malheureusement les hommes les ont beaucoup tués pour les manger (fatalité ? Il fallait bien se nourrir), ils se sont faits de plus en plus rares et heureusement maintenant la barre s'est redressée, ils s'ébattent dans divers parcs animaliers. L'enjeu maintenant c'est qu'ils croissent et multiplient assez pour éviter la consanguinité. Mauvais caractère ! s'écrie-t-on aussi, concernant ces équidés (tiens, tout à coup je pense au lama). Ah mais, c'est donc qu'il ne faut pas les embêter !

Lenaïg

Prénom : Prune - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Prénom : Prune - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Prénom : Prune - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Prénom : Prune - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Tag(s) : #Jeux, #Articles

Partager cet article

Repost 0