Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avant de lire mon poème, puis celui de Monelle qui vient superbement en renfort,  il faut impérativement aller lire celui, magnifique, de StellamarisL'Etre et le Néant, sur :

 

Plumes au vent (clic !)

 

Mais aussi sur over-blog, chez Stellamaris (Clic !).

 

***

 

coeur42

 

 

 

L'Etre se dit, tremblant :

Il faut que je réplique

A ces mots terrifiants !

"Tu te crois donc unique,

Et toujours triomphant ?

Pas question de supplique,

Mais laisse-moi du temps,

Néant catégorique,

Et je reviens céans.

 

Néant, certes, tu es,

Qui de nous tous hérites,

Quand tout est terminé.

Mais n'allons pas si vite,

Du trépas décidé,

tu n'as pas le mérite,

Ce n'est pas de ton fait !

Moi vivant, je m'agite

Et toi tu es figé."

 

L'Etre se retira.

Néant resta sur place,

N'ayant pas d'autre choix,

Qu'attendre que repasse,

Ce fier opposant-là.

 

A suivre ?

 

 

Lenaïg

 

***

 

Néant sorti des ténèbres
Tu ne seras pas vainqueur
Car encore je veux être
Vivant, plein de valeurs

Nous serons mille ou cent
Pour te combattre
Te mettre à terre, Néant
Et entendre nos cœurs battre.

 

Monelle

 

***

 

 

Image : coeur42.jpg, www.amuri.com

 

 


Tag(s) : #Poèmes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :