Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rétroviseur thème poétique Croqueurs - ractroviseur-taclescopique-rond

 

 

Rétroviseur thème poétique Croqueurs - Gaston Lagaffe - FP307

 

Rétroviseur

 

 

 

L'automobile a trois miroirs

Pour bien regarder en arrière.

C'est pour que nous puissions prévoir

Ce qui va venir par derrière.

 

 

Rien à voir avec le passé ;

Des rétroviseurs, ils s'appellent.

Pourtant, leur nom nous fait rêver,

 de la magie intemporelle ...  

 

 

Sortons l'objet de son auto ...

Le passé surgit dans la glaceRétroviseur thème poétique Croqueurs - lit-voiture

Avec netteté, que c'est beau !  

Nos souvenirs y prennent place ...

 

 

Bien sûr on choisit les meilleurs ;

La mémoire devient visuelle.

Images d'avant, de bonheur,

Buée sur les visions cruelles !

 

 

Lenaïg

 

***

 

Rétrospectives

 

 

Petite Amérique, Pablo Neruda, 1924  :

 

Lorsque je regarde la forme

de l'Amérique sur la carte,

mon amour, c'est toi que je vois :

ton visage y est mont du cuivre,

tes deux seins : la neige et le blé,

ta mince taille :

les fleuves rapides qui vibrent, les collines

et prairies chargées de douceur,

tandis que tes pieds dans le froid du Sud

achèvent leur géographie d'or géminé.

 

 

NEUVE JEUNESSE, Robert Desnos, 1944

 

Nous irons au cinéma

Rendre nos devoirs à Charlot

Mais nous n'irons pas sur l'eau

Visiter YOKOHAMA ?

 

Le nègre des Batignolles

où est-il ? et son banjo ?

La putain qui m'appelait coco

et qui posait les vierges folles ?

 

Les cerises en sac de papier

que je croquais dans mon dodo

Polichinelle et le pompier

qui chantaient ho ho ho ho ?

 

Toutes les fleurs de Colombo,

tous les whyskies de Singapour

et les remparts de Saint-Malo

et les débris de mes amours

 

La mer a noyé tout cela

 

Je ne suis plus qu'un petit garçon

qui mange du chocolat

et qui joue au ballon

 

***

 

Images du net

 

 

 

 


Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :