Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Infante et lièvre Martin bruneau

 

Pourquoi j’aime l’eau du grand océan

Et ses gros rouleaux, sa fraîcheur tonique,

Est-ce parce que je naquis devant

Que je le préfère au bleu pacifique ?

***

Pourquoi nos amours, sentiments, passions,

Nous attachent aux êtres et aux choses,

Aux sports, aux métiers, à des collections ?

Réponses dans l'art, encre noire ou rose !

***

Pourquoi j’aime écrire reste inconnu !

Pourquoi sur ce coup je me sens fragile ?

Je ne veux pas mettre mon cœur à nu.

Je ferai sérieux, et un peu futile !

***

J’aime ne RIEN faire en pensant à TOUT :

Le soir dans mon lit, le temps je défie !

Ou lors d’une attente à un rendez-vous,

Je bâtis des plans, je change ma vie !

***

J 'aime chats et chiens, ours aussi de loin,

Oiseaux et poissons, mais pas les moustiques.

Mais dire pourquoi j’aime … les lapins ?

Un attachement, qui point ne s‘explique !

***

Trois boules de poils, lapins nains en vrai,

Petits compagnons qu’on eut en famille,

Vivre à leur côté, c’était les aimer,

Vinrent tour à tour un garçon, deux filles !

***

J’aime apercevoir lièvres et lapins,

Libres dans les champs, vent dans les moustaches,

Se poster debout, détaler au loin,

Gambadant la nuit, le jour ils se cachent !

***

 

Lenaïg 

***

Lapins et lièvres figurent en bonne place dans l’imaginaire et la littérature. Tout le monde connaît le lapin pressé dans Alice au pays des merveilles, qui, s’il n’est pas particulièrement aimable, n’en est pas moins fascinant ! Ou La Fontaine et son lièvre ...

Et je viens de faire connaissance avec le peintre sculpteur québécois Martin Bruneau, dont les œuvres sont exposées au Château de Kerjean, en pays léonard : le lièvre lui tient compagnie dans presque toutes ses créations, à mon grand ravissement : il est présent sur presque toutes ses toiles, ou montre sa tête en de superbes statues.

(Par ailleurs, le Château de Kerjean vaut le détour, pour sa beauté et son histoire !)

***

Je me souviens aussi des lapins de Watership Down, par Richard Adams (Les Garennes de Watership Down) !

Ils se sont même faufilés chez Jacques Prévert et alors voici ce que cela a donné …

 

Dieu est un grand lapin

Il habite plus haut que la terre

Tout en haut là-haut dans les cieux

Dans son grand terrier nuageux.

Le diable est un grand lièvre rouge

Avec un fusil tout gris

Pour tirer dans l’ombre de la nuit

Mais Dieu est un gros lapin

Il a l’oreille du monde

Il connaît la musique

Une fois il a eu un grand fils

Un joyeux lapin

Pour sauver les lapins d’en bas

Et son fils a été rapidement liquidé

Et on l’a appelé civet.

Evidemment il a passé de bien mauvais moments

Et puis il a repris du poil de la bête

Il s’est remis les os en place

Les reins le râble la tête et tout

Et il a fait un bond prodigieux

Et le voilà maintenant rude lapin

Bondissant dans les cieux

À la droite et à la gauche

Du grand lapin tout-puissant.

Et le diable tire dans l’ombre

Et revient bredouille chaque nuit /…



Jacques Prévert, Ecritures saintes (PAROLES)

 

 

Ménine et lièvre Martin Bruneau

Tag(s) : #Poèmes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :