Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un humour qui a du chien

 

 

 

Le virtu-el a des vertus

mais certains n'y croient guè-è-re,

s'il prend le pas sur le vécu,

ça ne fait pas l'affai-ai-re !

 

Si on confond tout, on est déçu,

gardons les pieds sur ter-re !

 

Le virtu-el fait voyager

librement sans frontiè-è-res.

Si on y passe ses journées,

on ne prend jamais l'ai-ai-r-eu.

 

Si on confond tout, on est déçu,

gardons les pieds sur ter-re !

 

On a des amis sur l'ordi,

sur les réseaux, ma chè-ère !

Mais s'y cachent des ennemis,

'Faut pas se laisser fai-ai-re.

 

Si on confond tout, on est déçu,

gardons les pieds sur ter-re !

 

Assis longtemps et sans bouger,

le verdict est sévè-è-re,

c'est très mauvais pour la santé,

on peut le payer che-er-eu.

 

Si on confond tout, on est déçu,

gardons les pieds sur ter-re !

 

Le virtu-el peut nous piéger,

il faut qu'on se modè-è-re,

établir des priorités :

l'écran, la forêt ou la me-e-r-eu.

 

Si on confond tout, on est déçu,

gardons les pieds sur ter-re !

 

 

 

Lenaïg,

Chanson pastiche de  : La boulangère a des écus,

pour le jeudi en poésie d'Enriqueta (clic !)

 

 

 

Tag(s) : #Chansons
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :