Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 le-chien-de-the-artist-prime-a-e49865

 

 

 

Evoquer Jean Dujardin ?

Participer aux éloges ?

Pourquoi pas, je m'interroge …

C'est un peu tard, j'en conviens !

 

J'en ai déjà dit du bien

Ici ou là sur mes pages :

Jean est bon, mérite hommages,

En rajouter serait vain !

 

Une fille un gars, c'est loin

Derrière nous, quel dommage.

Tout le monde a pris de l'âge,

Rageant, comme on n'y peut rien.

 

C'est lui George Valentin,

Béjo Peppy angélique,

De la grâce, du comique,

Et un adorable chien !

 

Lenaïg,

 

qui, le vendredi après-midi précédant la date de la cérémonie des Oscars, en compagnie d'Anaëlle, s'est assise dans un cinéma pour un heureux moment de calme et d'oubli des soucis ! Après avoir enduré les assourdissantes et inévitables publicités, pendant lesquelles nous nous sommes demandé si George Clooney l'emporterait (ou Brad Pitt), nous avons découvert, avant les Oscars, la petite merveille !

 

Si Anaëlle s'est dit que le petit chien du film, Uggy, était un contrepoint à La Voix de son maître, le fidèle compagnon qui finit par sauver un George muet en donnant de la voix, moi j'y ai vu un copain de Milou : comme Milou, il va partout ! Il assiste sur les genoux de George à une séance de cinéma parlant, par exemple …

 

Et ne négligeons pas le majordome chauffeur, Clifton, qui distille son humanité désintéressée tout au long du film.

 

Note : ce petit poème est paru tout d'abord sur le forum Plumes au vent (clic).

 

 

 

Tag(s) : #Petits bonheurs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :