Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sifaka de MadagascarDodue contemple avec un sourire radieux le film de son mariage implanté dans l'ordi de Lena par Danilo. Assises derrière elle un peu en retrait, Lena et Cassandra, bien que fort intéressées, conversent néanmoins de sujets très variés. Dodue, absorbée par les souvenirs de ses moments heureux, n'intervient qu'épisodiquement.


Cassandra :

Lena, nous allons bientôt quitter votre monde. Les données collectées sur la Terre et rapportées à nos Sages ont été jugées suffisantes et nous rentrons ! Enfin, le temps d'un long repos, puis une autre mission nous sera attribuée, ailleurs.


Lena :

Ahhrr, je pensais que ce temps n'arriverait jamais. C'est un choc pour moi ! Mais, tous ces liens que nous avons tissés … vont-ils être rompus ? Et "ma" Dodue va suivre son mari ?


Cassandra :

Bon, c'est la mauvaise nouvelle que je voulais t'annoncer d'abord. La bonne, je te laisse la deviner ? Allez, réfléchis ! Tu me parle des "liens" …


Lena :

Ces liens, ben ils sont purement mentaux … Ah, c'est ça ! En fait, on ne se quittera pas vraiment !


Cassandra :

Eh non, Lena ! La "comm" mentale pourra toujours s'effectuer rapidement, où que nous soyons ! En ce qui concerne les téléportations, lorsque nous serons repartis en expédition, ce sera plus long, sans doute moins fréquent que maintenant, mais possible.


Dodue :

Mais pas pour moi ! Lena, rien ne changera dans notre vie, sauf que je passerai autant de temps avec mon mari qu'avec toi. Je suis un produit de ton imagination, je pourrai être là dès que tu me siffleras, comme avant !


Lena :

Tu m'as déjà entendue te siffler ? C'est un langage qui plaît aux chiens, d'accord, mais tu n'es pas un chien et j'espère que je ne te commande pas comme un chef de meute !


Dodue :

Non non, je voulais juste dire que dès que tu auras besoin de moi, je viendrai ! Et même quand tu ne t'y attendras pas et que l'envie me prendra de te rendre visite. D'ailleurs, je suis chez moi ici … S'il faut que je demande la permission de venir maintenant, où va-t-on !

Ah ! Voici le passage que j'attendais, regardez bien !


Lena :

Qui est-ce robot timide, terne et taciturne, au milieu de ta somptueuse fête, Dodue ?


Dodue :

C'est Icare.


Cassandra :

Eh oui Lena, il est en dépression.


Lena :

Comment un robot peut-il se trouver dans cet état ?


Cassandra :

Nos robots ne fonctionnent pas selon les lois de la robotique établies par Isaac Asimov. Rappelle-toi "2001 Odyssée de l'espace", où l'ordinateur Hal tout d'un coup prend les commandes du vaisseau spatial, animé d'une conscience propre … Les nôtres sont tellement complexes qu'ils sont pleinement conscients et disposent de leur libre arbitre. A ma connaissance, il n'y a aucune différence entre nos cerveaux d'humains et les leurs.

Depuis quand ? Je crois que leur prototype avait déjà cette conscience, il y a l'équivalent de plusieurs siècles pour vous de notre monde. Nos Sages ont gardé secret l'éveil du premier robot.

Les croyants parlent de l'étincelle divine, accordée à nos savants pour leurs robots. Ceux qui ne croient pas en une puissance supérieure louent simplement le génie et la technicité de nos ingénieurs …

Lena a juste le temps de se remémorer le puissant rêve qu'elle a fait lors d'une nuit précédente et cette présence gigantesque et invisible en train d'admirer avec elle les prestations du clown robot Aristide et lui chuchotant à l'oreille : "Etincelle divine, ma chère Lena !" avant de disparaître en déclarant devoir se rendre au rapport, que la voix de Dodue la fait revenir à l'instant présent.


Dodue :

Icare va mieux. Il s'est considéré coupable tout seul de s'être laissé infiltrer par les [----------]. Tout le monde doute que les [----------] aient pu retirer grand-chose des données informatiques copiées chez Icare, en raison des codes et sécurités à déchiffrer et à franchir pour les obtenir en clair.

Mais le vrai mal est là : Icare se déprécie depuis cette intrusion et il suit une thérapie. Il ne voulait même pas venir à notre mariage mais Danilo y tenait.


Cassandra :

Apparemment, Icare n'est pas resté tristounet bien longtemps, Dodue, ton accueil chaleureux et ton baiser sur la joue l'ont transformé. Le voilà qui s'anime et ne va pas tarder à devenir euphorique !


Dodue :

Oui oui, vous allez le voir me faire danser le rock et ensuite l'apprendre à Sherlockine !


Cassandra :

Sherlockine était rentrée pour le mariage ? Bon sang, mais c'est bien sûr, j'oubliais ! C'est une cousine de Danilo ! Lena, Sherlockine est un robot féminin qui fait partie de mon équipe ; elle travaille avec Utamaro et Jacob, deux techniciens. Tous trois sont encore en mission sur la Terre, comme nous. Des as des moyens de communication. Les brouillages des noms que tu n'entends pas, Lena, entre autres, c'est à eux que nous les devons.


Dodue :

Hé hé, c'est que depuis notre mariage, je crois qu'ils sont de plus en plus ensemble, Icare et Sherlockine, par la pensée et bientôt en réalité !


Cassandra :

C'est vrai ? Alors je ne me fais pas trop de souci sur la guérison d'Icare que je ne connais pas bien, ne l'ayant jamais eu dans mon équipe.

Mais dis donc, Dodue, Danilo n'a pas l'air content, là ! J'ignore qui est-ce robot qui "matait" Dodue avec des yeux exorbités et que le regard lancé par ton mari a fait reculer jusqu'à la table et appuyer la main sur une magnifique tarte aux [----------], heu disons aux fraises. Tout le monde est en train de rire maintenant, l'individu est confus et rit jaune ! Je n'aurais pas pensé ton mari si jaloux …


Tout en parlant, Cassandra a demandé à Dodue le retour en arrière et a plongé son propre regard dans celui de Danilo à l'écran et dans celui du robot confondu.


Dodue :

Ah ? Oui oui, tu as raison, Cassandra, c'est l'air furieux de Danilo qui le fait reculer … Je pensais à une simple maladresse et Danilo ne m'en a pas touché mot …


Tandis que Dodue s'esclaffe et se replonge dans le déroulement du film, Cassandra chuchote à l'attention de Lena :

Dodue ne sait pas que ces splendides atours revêtus par tous les invités pour lui plaire et par elle-même, eh bien, les robots peuvent voir à travers s'ils le veulent.

Nos matières aux couleurs changeantes qui, pour le mariage, imitent le brocart, l'organdi, le satin, la flanelle ne sont pas un obstacle aux yeux positroniques. Mais en général, les robots ont d'autres préoccupations que de regarder … non pas SOUS mais A TRAVERS les jupes des filles.


Lena, hilare :

Ce robot-là, il me parlerait avec la voix d'Alain Souchon que je ne m'étonnerais pas !


Cassandra :

Houais, subjuguée par la beauté de Dodue, il a juste eu la joie de découvrir de jolis dessous de coton blanc en broderie anglaise bien terriens avant de se faire remettre en place par … plus fort que lui. Notre robot, de toute façon, n'aurait pu que s'arrêter là dans son déshabillage, les tissus terrestres leur étant totalement inconnus !

Mais … chut !


Lena :

Qu'elles sont gracieuses, ces plantes aux longues et minces feuilles qui ondulent en éventail et se penchent même sur les mariés, comme avec curiosité et tendresse ! Comment réalisez-vous cet effet ? Des ventilateurs discrets ?


Dodue et Cassandra :

Non, Lena !


Cassandra :

Explique-lui, Dodue.


Dodue :

Les [----------] le font d'elles-mêmes ! Rappelle-toi que la communication est établie entre tous les êtres vivants sur [----------]. Ah, tu ne captes pas les noms, Lena, c'est vrai … Alors, je l'appellerai Lumineuse, ma [----------] , euh ma planète d'adoption !


Lena :

Reverrai-je un jour Néan et Gascarina ? Et tous les autres visiteurs, je ne ferai jamais leur connaissance ?


Cassandra :

Ne t'inquiète pas, Néan et Gascarina repasseront par ici avant de repartir. Je ne pourrai peut-être pas te faire rencontrer mes vingt-quatre techniciens ni les quatre animaux mais je t'en parlerai. L'un de ces animaux te ferait peur, Lena ; il ne s'est de ce fait matérialisé nulle part sur la Terre sauf une fois, pour rebasculer une malheureuse tortue renversée sur le dos et promise à une mort certaine …

La technicienne Xanthippe s'est créé une fée, Tallulah ! Elles viendront te rendre visite toutes les deux … Oh pardon, Dodue, VOUS rendre visite …


Dodue :

Quoi ! Xanthippe, qui ne ressemble pas du tout à l'image que l'on se fait de la femme de Socrate, a créé une fée ! Ah, c'est pour cela qu'elle me gênait un peu à m'examiner, me scruter, me sonder comme elle le faisait, malgré sa jovialité et sa gentillesse … Quelle cachottière !


Lena :

Dis, Cassandra, il n'y a pas que moi avec qui vous êtes entrés en contact, hein ? Maintenant que j'y pense …


Cassandra :

Non, il y a déjà Luther Redtimber, qui a été capable de voir Gascarina sans même qu'elle se matérialise, mais il y en a d'autres. Tous sont restés aussi discrets que toi !

D'ailleurs, QUI VOUS CROIRAIT ?


Silence … puis Lena commence à glousser et à rire franchement, suivies par ses deux complices.

Lenaïg, 16 avril 2009.
***

Note :
Une forte ressemblance avec GASCARINA !
Photo : le sifaka de Madagascar,
Ushuaïa.com

Tag(s) : #Roman - Lenaïg - Ils sont là !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :