Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fond-ecran-paysage-de-l--espaceLéna se réveille d'un coup, idées nettes et enthousiasme au cœur. Sans allumer, elle s'empresse d'aller ouvrir sa baie vitrée pour faire entrer l'air frais du petit matin. La nuit, elle ferme tout, volets baissés pour s'isoler du bruit de la rue, sauf en été … Tiens ! Quelques coins du ciel ont déjà viré au bleu foncé, la lune montante est en "D", toujours visible, Vénus pas loin … Les premiers travailleurs arpentent le trottoir, quelques véhicules de livraison circulent déjà …


Elle allume le lampadaire, tournant le dos au canapé, guillerette car elle sent que la fée Dodue va rentrer, c'est sûrement pour aujourd'hui … Un éclair de panique la traverse, l'impression d'être observée, faisant place à la joie. Sans rien voir encore, elle sait !


Elle fait demi-tour sur elle-même et découvre Dodue profondément endormie dans le canapé, pas seule ! Dodue est blottie contre Danilo le grand robot, dont Lena croise alors le regard intense, à la fois lointain de souvenirs et de savoir et proche de bienveillance. Outre l'expression espiègle adressée à Lena, qui sourit de la bonne surprise, les yeux de Danilo s'embellissent de nuances nouvelles. Lena saisit que le lien entre Nordin Danilo et sa fée s'est immensément renforcé.


Lena a le réflexe de détourner les yeux mais se souvient qu'elle ne fait que débuter dans la télépathie et ne pourra pas capter de pensées indiscrètes ; ensuite, crétine qu'elle est, elle se rappelle qu'elle a affaire à un maître en la matière, qui ne lui montrera que ce qu'il veut ! Curieusement, Danilo a l'air un peu confus, lui aussi … Heureusement que Dodue ouvre les yeux, s'étire un peu, met les bras autour de son Danilo et l'embrasse, s'écriant joyeusement :


- Bonjour, sauveur de mon humanité ! On est arrivé ?


- A mon avis oui, ma douce Dodue, je ne pense pas m'être trompé d'un cheveu dans la localisation !

Répond d'une voix railleuse et feutrée le Michel Roux de métal.


Dodue, apercevant Lena debout et lui sautant au cou :

Ce tas de ferraille a réussi son coup cette fois-ci, on ne s'est pas matérialisé dans l'ascenseur, ni cul par-dessus tête dans un fauteuil récemment déplacé !


Lena :

Mais enfin, Dodue, comment l'appelles-tu, ton Danilo, un peu de respect !


Dodue :

Si ! C'est mon tas de ferraille préféré ! Il aime bien que je lui donne ce surnom-là ! Parce qu'en fait, c'est tout ce qu'il n'est pas … Si tu savais ce que ce tas de ferraille fait passer dans son contact et, tiens-toi bien, il est bâti comme un humain. Moi qui suis fée, je n'avais aucun espoir de trouver un prince charmant. "Fée" n'existe pas au masculin !

Eh bien ça y est, j'ai trouvé mon alter ego et je suis Madame [---------], nous sommes

mariés ! C'est le sage Bienaymé en personne qui nous a unis, au cours de notre escale de retour ici …


Lena :

Madame "comment" te nommes-tu à présent ? Je n'ai pas compris !


Danilo :

Tu n'entendras pas le nom de ma famille, Lena, les sécurités sont doublement posées sur toute pensée ou tout mot susceptibles de renseigner des esprits espions et malintentionnés sur notre position.


Lena :

Ah oui, j'ai eu affaire à certains d'entre eux, dernièrement …


Danilo :

Je sais, tu t'en es drôlement bien tirée. C'est pour cela que tu n'auras jamais nos noms exacts, Lena, ni le mien, ni ceux de Cassandra, Néan, Gascarina, Aristide et les autres actuellement sur la Terre. Seule Dodue y a accès !


Lena, terrifiée :

Mais les espions vont se rabattre sur Dodue, alors !


Dodue, fière et confiante :

Ben non,ils ne pourront pas, ils savent ma présence mais du fait que j'appartiens à l'imaginaire humain, ils ne me perçoivent pas ! Ce n'est pas beau, ça ?


Danilo :

Et ce n'est pas demain la veille, car nous-mêmes, nous sommes en train de disparaître aussi de leur champ de vision mental. Ces entités avides de pouvoir et sans scrupules se sont crus plus forts qu'ils n'étaient … Ils ignorent encore qu'une expédition de grande envergure est prévue par nos Sages dans leur monde. A côté de vous, pourtant sanguinaires humains, leur cruauté est ahurissante.

Vous voyez, sur la Terre, toute malade qu'elle soit, nous vous croyons assez forts pour vous en tirer tout seuls. Dans la plupart des mondes et planètes visitées, c'est le cas aussi.

Chez les [----------], la règle de non intrusion, comme celle d'interférence minimale, ont été levées, des équipes de collègues à nous sont déjà à l'œuvre mais une opération globale énergique se prépare. Il est possible que je sois appelé en renfort.


Dodue :

Tu ne m'avais pas encore parlé de cela, mais je viendrai avec toi ?


Danilo :

Pourquoi pas ? Tu ne seras pas de trop, je t'ai vue à l'œuvre auprès de Julius, le petit autiste et Millicent la vieille dame atteinte de la maladie d'Alzheimer, de l'autre côté du globe … Tu continues de veiller sur eux, hein, Dodue ?


Dodue :

Comme si tu ne le savais pas …


Lena, alarmée :

Et moi pendant ce temps-là ? Vous allez encore disparaître ?


Danilo :

Moi oui, pas plus tard que tout à l'heure … Dodue restera avec toi pendant un bon moment, elle !


Dodue :

J'ai tellement d'aventures à te raconter ! Bon, on se le fait, ce café ? C'est toi qui le bois, mais nous nous associerons à ton petit déjeuner …


Tandis que Dodue et Lena s'en vont à la cuisine pour presser des oranges, griller des toasts et faire passer le café, Danilo, qui a demandé la permission à Lena, s'est assis devant l'ordinateur de celle-ci.

En s'installant à la table du salon, Lena observe un peu Danilo, qui pianote sur son ordinateur et se souvient vaguement d'un rêve bizarre de la nuit.


Dans son rêve,elle a reçu une visite d'Aristide, le robot clown, venu se reposer un peu, qui lui faisait un tour de magie en lui demandant de choisir des cartes à jouer, de sa voix de Michel Serrault … Lena s'est demandé, toujours dans son rêve, si l'expression "intelligence artificielle" pouvait s'appliquer à ces robots venus d'un autre monde et elle s'est entendu répondre, sans s'étonner dans cette atmosphère onirique : "étincelle divine, ma chère Lena" par une présence gigantesque mais invisible, qui a rajouté avec un rire dans la voix : "foi d'ange ! Mais les anges ont envie de s'amuser quelquefois, ton nouveau copain est bien distrayant, Lena, mais il faut que je file au rapport …"


Danilo :

Voilà, Lena, ton ordi est programmé pour que tu voies défiler les films des épisodes que Dodue va te narrer. Je serai particulièrement fier que tu commentes à Lena les images de notre mariage, Dodue.


Dodue :

Oh oui ! surtout quand Bienaymé, ému, s'est trompé et a prononcé le mot "expérience" au lieu d'"alliance", qu'il s'est excusé tout de suite et m'a regardé d'un air inquiet mais comme j'ai souri, il s'est rassuré pendant que toute l'assistance riait !


Danilo :

Une union comme la nôtre dans son esprit scientifique est bien une "expérience" mais il ne nous manipule pas, il nous observe et nous couve comme une mère poule ses poussins !

Le Michel Roux de métal se lève et déclare que c'est pour lui l'heure de son départ pour sa nouvelle mission, il vient entourer Dodue comme Lena de ses épaules, embrasse tendrement l'une et joyeusement l'autre et se dématérialise dans une nouvelle téléportation.


Lena :

Tu vas être triste, Dodue ?


Dodue :

Pas du tout, je ne vais pas tarder à reprendre le contact mental avec lui, nous l'avons presque en permanence, maintenant, lui et moi ! Et je suis tellement contente de te retrouver, toi !


Lena :

Et moi donc …

Tag(s) : #Roman - Lenaïg - Ils sont là !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :