Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Roman jeu multiplume par courriels.
Note : l'arobase ne passant pas, les adresses de fantaisie étant prises pour des vraies et se retrouvant toutes à la fin du texte, le signe @ sera remplacé par : chez (ce qui veut d'ailleurs dire la même chose).
***


Un immeuble, sis au 101 Rue de la Mazurka.
Une ville imaginaire : Santa Patata.
Un pays inventé : Miroboland, frontière commune et nombreux liens avec la France.
***

 

Le 26 juin 2009

 

Au deuxième étage, à droite en sortant de l’ascenseur : Tugdual Kerloch
Auteur : Lenaïg

 

De : tugdual.kerlochchezhotdog.com
Envoyé : 26/06/09 15:06:35
A : Bérangère (berangere.labornezchezpamplemousse.fr)
Sujet : Un p’tit bonjour !


Salut frangine ! Oui, je sais, je ne donne pas souvent de nouvelles.
Content que le bébé se développe bien et que tu te portes comme un charme.
Tu peux rassurer Maman : l’appartement où je viens d’emménager est confortable,
grande baie vitrée ensoleillée l’après-midi dans le salon (quand il y a du soleil
évidemment !), une chambre supplémentaire que je vais meubler pour vous
recevoir, toi et Gildas, ou Maman, quand vous voudrez venir vous polluer
à l’air de la ville !
Comme je suis au 2e étage, même si les ascenseurs sont en panne,
si vous venez, il n’y aura pas trop de marches à monter.
Je n’ai encore croisé que quelques voisins ... Ah si, une femme, plus jeune que moi,
qui habite au 4e étage, Charlotte Destroismaison, qui vit avec son oncle, un grand homme d’affaires et mécène, Wilfrid Ohne Toutédantou, dont le nom ne te dira sans doute rien. Cette Charlotte a un beau sourire, ma foi ! Oh, ne vous emballez pas, vous qui voulez me caser , elle n’est peut-être pas libre et il faudrait que je l’intéresse !
Si elle m’appelait pour lui planter un clou, je ne dirais pas non ...
Et j’allais oublier ! Figurez-vous que Lolita Delrosio, qui fait souvent la Une
des magazines people crèche également dans l’immeuble ...
J’ai aussi lu son nom sur une boîte à lettres, mais nous ne nous sommes

pas encore croisés. J’ai vérifié auprès de la gardienne que c’était bien elle !
La gardienne en bas m’a à la bonne, pour le moment. Pourvu que ça dure ...
Oui, ces temps-ci, je prends mon service la nuit. Mon client, c’est du lourd mais
parce que c’est du lourd, tout est plus calme que d’habitude.
Il faut juste que je reste vigilant.
Tiens, pour finir et t’amuser un peu et Maman quand tu lui liras ma prose :
sachez que nous avons une espionne dans l’immeuble. Une dame âgée, son
petit chien sur les genoux, qui est souvent à sa fenêtre et qui ne doit laisser
aucune entrée ni sortie lui échapper ...
Je plains les couples illégitimes !
Elle a même un ordinateur, j’ai vu l’écran briller derrière elle en examinant
sa fenêtre quand je prenais ma voiture, mine de rien, comme je suis habitué
à le faire.
Grosses bises, Bérengère, grosses bises à Maman, salue ton mari pour moi.
Kenavo !
Tugdual

 

De : fred-louarnchezhouhou.fr
Envoyé : 26/06/09 15:24:08
A : tugdual.kerlochchezhotdog.com


Salut Tug,
As-tu fait connaissance avec la frétillante Lolita, celle qui a fait Potin Story à la téloche ? Elle fréquente un drôle de zèbre, c’est moi qui te le dis, le genre qui fourre son nez partout et qui trempe dans les coups les plus fumants.

Tu as un moment cet aprèm avant de prendre ton service ? Bistro Les Nounours Farceurs, chez Margoton. Si tu ne connais pas Margoton, tu vas voir qu’elle ne s’en laisse pas conter …
Moi aussi, figure-toi, je vais bosser dans ce coin-là, aux mêmes heures que toi, à partir de ce soir, on m’as mis au service de nuit et peut-être pour un bon moment …
Faut que je te raconte ça, ne répond pas, je pense que c’est entendu.
Je t’y attends vers 19 h 00.
Take care (pour la faire “FBI”)
Fred
***


 

Au 1er étage, à gauche en sortant de l’ascenseur : Blanche Tuttiquanti
Auteur : Nolimé.


De : Nolimit/arobase/ailleurs.fr
A : william.willchezquelquepart.com
Objet: mot de passé


Mon chouchou
J’espère que tu as bien pensé à changer ton mot de passe de messagerie, comme Thibaud nous l’a montré la dernière fois que tu es venu dans mon antre. Il ne faudrait pas réitérer notre frayeur de la semaine dernière, nos pauvres cœurs de grabataires n’y tiendraient pas (sic !). Ta chère et tendre moitié, pour parler avec élégance, est une véritable petite peste qui en vieillissant n’a fait que devenir pire que ce qu’elle était dans sa jeunesse ! Remarque, pour être honnête c’est bien ce qui nous arrive à nous aussi… et question fouine, je suis assez mal placée pour la critiquer…
Tu sais que depuis 3 ou 4 ans, les atteintes de l’âge – ma vue qui baisse, mon arthrite- m’empêchent de m’adonner sans gêne à la lecture. Et que pour compenser ce manque –et pour m’occuper, car soit dit en passant qu’est-ce que je m’emmerde !- je m’amuse un tantinet à espionner mon voisinage.
Ça tombe bien, Frizapla ne va pas en rajeunissant non plus et n’aime rien tant qu’à ronfler sur mes genoux quand je suis installée sur mon fauteuil, devant ma fenêtre… cette chienne aurait dû être chatte, il y a eu erreur dans la distribution… et quel nom ridicule ! Frizapla ! Mon petit fils Thibaud a vraiment une imagination débordante, mais je lui concède qu’elle ne frise pas vraiment pour un yorkshire.
Pour en revenir à ma passionnante activité, tu seras heureux d’apprendre -ou pas- que nous avons un nouveau locataire, et non des moindres : Monsieur Tugdual Kerloch, sis au 2ème étage de l’immeuble. Il s’est installé en début de semaine, et j’avoue que j’en suis parfaitement satisfaite. Enfin un beau mâle à me mettre sous les yeux ! - j’ai dit sous les yeux, mon choupinou, de toute façon il a l’âge d’être mon fils si j’avais eu le malheur d’en avoir un. Disons que cela me changera agréablement des remuements de popotin de la Lolita. Je l’ai encore vue cette nuit sortir de l’immeuble vers 2 h du matin pour s’engouffrer dans une limousine noire – comme il se doit pour une limousine- et elle n’est pas revenue avant 6 heures… remarque, le beau Tugdual me semble croustillant dans le genre obscur ! On dirait un garde du corps ou un flic en sous marin (on dit cela, non, dans les séries télé ?) et il a des horaires de travail décalés…Je suis ravie, je vais enfin pouvoir occuper agréablement mes heures d’insomnie ! Je t’envoie d’aériens baisers, mon tendre ami, et j’ai hâte que tu viennes me voir à la faveur de la nuit.
Blanche.
***

De : william.willchezquelquepart.com
A : blanche.tuttiquantichezailleurs.fr
Objet: Re-mot de passé


Flamme de ma vie
Je pense que tu as fait un lapsus dans le titre de ton mail, tu voulais dire « mot de passe » et non « mot de passé », je suppose ? Mais tu es vraiment maîtresse dans l’art des lapsus révélateurs…sans vouloir oser un jeu de mots osé !
Mon mot de passe, puisqu’il s’agit de lui, a bien été changé : Thibaud a été de précieux conseil, comme de coutume. Je ne ferai certes pas de commentaires oiseux sur le tempérament de ma moitié officielle, tu connais ma répugnance aux cancaneries.
Je n’aime pas te savoir toute la nuit à ta fenêtre comme cela. Vu les étranges comportements de tes voisins, qui sait ce qu’il pourrait se produire ? Je croyais que les « petites choses » que te prépare Thibaud toutes les semaines t’aidaient à dormir ?
Et Frizapla ne te sera d’aucun secours en cas de danger, de toutes façons elle est toujours en fugue – à traîner on ne sait où avec on ne sait qui, comme toi il n’y a pas si longtemps !
Je pourrai me libérer quelques heures en fin de semaine, ma belle oisive.
Je t’embrasse tendrement.
William.
***

 

Courriel envoyé à l’ adresse électronique journalistique de Noëlle Nozvad, dite Nolimit, occupante du premier étage, à droite en sortant de l’ascenseur
Auteur : Moutonnoir.


De : PatHoschezcommissariatdequartier.org
A : Nolimitchezlagazette.com

Dites, j’y pense brusquement : vous habitez bien cette adresse bizarre de la Mazurka, si j’me trompe pas. On vient de m’informer qu’il s’y passe de drôles de choses, rapport à un serveur internet en surchauffe. J’ai mis mon nez là d’dans, et j’vous assure que c’est pas très ragoûtant : cancans à tous les étages, badinages du troisième âge, j’en passe et je transpire. M’est avis que quelque chose de pas très ragoutant se prépare, alors j’vous mets au jus, à vous de voir si ça vaudra trois lignes dans vot’ canard. En plus pas très sympa de vot’ part de pas m’avoir mis au parfum quant au récent emménagement de la bimbo qui fait la une des feuilles de choux dans des tenues un peu olé olé, y’aurait un délit de prostitution qui s’profilerait derrière ses rideaux transparents, que ça m’étonnerait pas. Bon, motus sur vos sources, comme d’hab’. A plux
***

 

 

Tag(s) : #Roman multiplume (Lgdm)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :