Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Défi des Crôqueurs n° 230, Fanfan à la barre : Annus horribilis bis repetita - Lenaïg

 

Fanfan à la barre des Crôqueurs de mots nous propose un jeu de texte à trous, mais pas n'importe lequel : la fameuse tirade de Don Diègue dans Le Cid de Corneille dont elle a ôté des mots, qui ne sont pas à retrouver mais à remplacer, au gré de notre inspiration. Pardon, chère Fanfan, de ne pas avoir été présente pour ton premier jeudi en poésie, je tâche de me rattraper en relevant ton défi du lundi.
Lenaïg

Défi des Crôqueurs n° 230, Fanfan à la barre : Annus horribilis bis repetita - Lenaïg

Ô couronne ! Ô désespoir ! Ô famille ennemie !

N’ai-je donc tant régné que pour cette zizanie ?

Et ne suis-je investie dans les travaux royaux

Que pour juste en un jour subir tant de gâchis ?

Mon bras en tombe, qu’avec son sac à main toute la foule admire,

Mon petit-fils préféré qui tant de fois a dit, enfant, cette envie d'être roi,

Tant de fois affermi le caractère de son héritage, contrairement à son frère,

Trahit donc ma lignée, et ne fait rien pour moi ?

Ô piteux souvenir de ma joie, passée !

Constance de tant de jours en un jour balayée !

Nouvelle belle-fille de Charles, fatale au protocole !

Précipice élevé d’où tombe mon amour !

Faut-il de votre avis voir triompher le choix,

Et agir sans vengeance, ou vivre dans la haine ?

Harry, sois de mon poids à présent affranchi :

Ce haut trône n’admet point un départ sans un prix ;

Et ton jaloux dépit de ne pas être un roi, par cet insigne rang mais sixième pourtant,

Malgré le choix du coeur, m’en a su rendre loi

Et toi, de mes exploits ne sois plus l'instrument,

Mais d’un prince garde tout de l'allure sans inutile ornement,

Fer, jadis tant à craindre, et qui, dans cette affaire,

M’as servi de sceptre, et non pas de bâton,

Va, quitte désormais le sérail des altesses,

Passe, pour me défier, en de bien libres mains.

 

Your royal Granny (alias Lenaïg)

 

Ultra confidentiel PS (décodé pour les lecteurs) : 
Tête de mule ! Que tu le veuilles ou pas, ton destin est lié à Buckingham et à tes ancêtres. Une fois la tempête passée, tu reviens ! Nous trouverons toujours un moyen
 ! Et Archie, tu as pensé à lui ?

Défi des Crôqueurs n° 230, Fanfan à la barre : Annus horribilis bis repetita - Lenaïg
Tag(s) : #Jeux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :