Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tom Thomson et son feuillage d'automne pour le Tableau du samedi chez Lady - Lenaïg

 

Que diriez-vous, Lady, et Amande qui as proposé cette promenade d'automne, de nous téléporter sur l'un des lacs ou l'une des rivières du Parc provincial algonquin au Canada dans le sud-est de l'Ontario ? Notre promenade n'est donc pas pédestre mais en barque et si nous ne sommes pas pêcheurs comme l'était l'artiste, nous avons tout le loisir d'admirer l'automne installé sur la rive.  Cette manière de peindre a d'abord été sévèrement jugée par la critique : facture lourde, paysages bizarres et couleurs affreuses mais il faut savoir que Tom Thomson a d'abord été graphiste jusqu'à ce qu'un mécène, un physicien, le docteur James MacCallum, le fît devenir artiste-peintre. Moi j'aime bien ressentir le graphiste derrière la peinture à l'huile et je trouve que les couleurs pures en empâtements traduisent merveilleusement la densité et la rudesse de la forêt. Tom Thomson a imposé son style et cette pochade peinte sur le motif (c'est-à-dire à l'extérieur) sur petit panneau de carton ou de bois (ici, je penserai : de bois mais je ne l'ai pas vu écrit) fait partie maintenant des 400 oeuvres acquises par les musées canadiens, considérées comme de véritables icônes du paysage canadien. On peut l'admirer au Musée des beaux-arts de l'Ontario à Toronto. Mes sources proviennent du très intéressant article Wikipédia sur l'artiste, qui est mort à 39 ans dans des circonstances mystérieuses, noyé dans le lac où il devait être en train de pêcher, une blessure à la tête constatée. Son Feuillage d'automne continue d'être fort apprécié, en reproductions ornant les intérieurs particuliers ou même en coussins.

Mais revenons à notre propre promenade en barque par la grâce de l'artiste, respirons à pleins poumons l'air pur de ce jour d'automne, ramons sur les eaux traversées par les courants sans nous laisser entraîner là où nous ne voulons pas pour longer les feuillages ainsi stylisés alternant avec les conifères toujours verts, arrêtons-nous parfois pour diriger notre regard sur la forêt de grands sapins au loin. 

Lenaïg

 

Tom Thomson et son feuillage d'automne pour le Tableau du samedi chez Lady - Lenaïg
Tag(s) : #Articles, #Petits bonheurs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :