Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Perceptions du Japon, Victoria, acrostiches

Comment ? pourra-t-on se dire en découvrant qu'il n'y a ici ni haïkus ni tankas mais ... des acrostiches ! Eh bien, c'est ainsi que Victoria nous offre sa perception du Japon et nous ne perdons rien au change, voici la captivante et touchante histoire du sumo Uichiro et l'on sent que Victoria, mine de rien, s'est documentée !
Note de Lenaïg

Perceptions du Japon, Victoria, acrostiches

Sumo – judo – manga – geisha – hara – kiri


 

Sur le tatami

Uichiro se prépare

Mouvant ses cent cinquante kilos

Oh, son gabarit impressionne


 

Jadis, il pratiquait le judo

Un entraîneur changea la donne

Du frêle garçon, il fit un lutteur

Outrepassant les autres par son ardeur


 

Mangeant à longueur de journée

Avalant des litres de bière

N’ayant d’autres rêves

Gagner sans trêve ni repos

Accéder à la victoire le rend fier


 

Ginko, la jolie geisha, à un match assista

Elle ne fut pas intéressée et s’ennuya

Il n’eut d’yeux que pour elle et s’enflamma

Sûr de sa notoriété, il persista et l’invita

Hélas, la soirée fut un vrai fiasco

Ah, la belle ne le trouvait pas beau

Habilement, il lui promit des voyages

Aller au Mont Fuji ou dans la vallée de Kiso

Regarder le soleil couchant sur la plage de Hiriso

Attentif aux moindres désirs de sa bien-aimée

Kilos en trop disaient les yeux de la délicate

Il est gentil mais vraiment trop gros

Ridicule avec ses cheveux relevés en chignons

Inqualifiable vêtu de son ridicule mawashi


 

Tout alla très vite, un jour elle s’en alla

Seul à présent, il déprima

Un grand vide, il ressentait en lui

Nulle chose ne put l’intéresser

Alors, il quitta le monde des sumos

Malheureux, pour lui tout était fini

Il se fit hara-kiri.

Victoria

Tag(s) : #Victoria - sois chez toi !, #Essais de poèmes japonais
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :