Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EQUATORIALE, Victoria, jeu des acrostiches
EQUATORIALE, Victoria, jeu des acrostiches

Elle harangue le chaland

Quémandant son attention

Un boubou coloré l’habille

Assorti au madras qui la coiffe

Tout l’étal est garni de vanille

On aperçoit de beaux melons

Rassemblés en rangs d’oignons

Ils dégagent un parfum gourmand

Attirant les badauds souriants

Le marché peu à peu s’anime

Et les clients circulent magnanimes


 

Elle a voulu, excédée, porter plaintE

Qui aurait pu imaginer que ce soit réeL

Une bestiole brisait sciemment son nirvanA

Ah si elle avait su, elle ne serait pas venue icI

Tout avait bien commencé mais un soiR

Oh, l’animal avait lancé son cocoricO

Revenant à la charge le matin très tôT

Il n’imaginait pas, Coco, provoquer tout ce tralalA

la campagne, il avait toujours vécU

La citadine ne connaissait pas le chant du coQ

Et préférait sans doute le vacarme de la villE

 

Victoria

EQUATORIALE, Victoria, jeu des acrostiches
Tag(s) : #Victoria - sois chez toi !, #Essais de poèmes japonais
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :