Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Défi des Crôqueurs n° 213 chez Colette : larmes et charmes de novembre - Lenaïg

Non, quelque chose ne vient pas de tomber sur les larmes de son plancher, monsieur Novembre connaît bien la chanson de Cabrel mais il préfère s'épancher en jouant sur son violon des sanglots longs. Il se retrouve seul, lui tout gris et naissante calvitie, maintenant qu'Octobre, chevelure flamboyante et barbe rousse, est reparti. Octobre déplorait la perte de l'été, mais en termes si colorés, si lumineux et parfumés, frais vichy des belles sur les plages et coquillages, que tout deux s'en sentaient galvanisés.

Chaque année c'est pareil : les mois ont à peine le temps d'entrevoir leurs voisins qu'ils sont avalés par le tourbillon du temps jusqu'au moment de leur nouveau passage. Il a beau savoir que c'était écrit, Octobre devant disparaître avant lui, Il joue de son violon sans allumer, presque dans le noir, au chaud non loin du poêle tandis que les dernières feuilles habillent de jaune le sol de l'avenue et que le brouillard bien gris cède à la pluie. De plus, il se passe de drôles de choses en jaune aussi dans les rues de Paris et ailleurs, il semble que les citoyens coutumiers des manifs ne soient sérieusement pas contents cette fois. Monsieur Novembre redoute que la mélancolie de saison ne se transforme en des sentiments néfastes et beaucoup plus violents.

Ma parole, il avait oublié ! Qui sonne à sa porte ? Madame Décembre, pour laquelle il éprouve un tendre sentiment, d'ailleurs partagé. Décembre a des cheveux blancs de neige depuis longtemps, ce qui ne l'empêche pas de rester jeune d'esprit et son optimisme ravigote Novembre morose. Il est temps de penser à Noël, lui dit-elle, aide-moi à préparer une atmosphère de fête. 

Lenaïg

Tag(s) : #Jeux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :