Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Dimanche dernier, j’étais conviée à une communion. Après la célébration, toute la famille se retrouva au restaurant où devaient se célébrer les festivités. Avant de passer à table, nous fûmes invités à un apéritif.
En ce jour de week -end, le bar était bondé et les conversations allaient bon train. Assise à une table, j’écoutais distraitement les échanges entre les différents consommateurs.
A ma gauche, un groupe de personnes refaisait l’actualité. Il était question de Mamoudou Gassama. J’imagine que la plupart des téléspectateurs a suivi l’exploit de ce jeune homme qui n’a pas hésité à escalader un immeuble pour sauver un enfant accroché à un balcon.
Donc, ce jour-là, j’assistais en direct au match qui opposait les admirateurs aux sceptiques.


- Quel courage, il a eu ! Un véritable héros ! Escalader quatre étages à main nue, je n’ai jamais vu ça.
- Ouais, tu parles, un habitué des salles de gym ou de muscu.
- Peut-être bien mais en attendant, il fallait le faire ! Car à part lui, personne n’a bougé.
- Et, quand vous apprenez que le père l’avait laissé seul pour jouer au Pokemon go ! Un gamin de quatre ans ! Quelle misère !
- Moi, je n’y crois pas à cette histoire.
- Comment ça ?
- Un être humain qui tombe d’un balcon subit une accélération telle que deux étages plus bas, il pèse déjà bien plus que son propre poids. Alors comment imaginer qu’il puisse rester accrocher à la rambarde par la seule force de ses bras.
- Il parait qu’il avait pu glisser ses pieds à travers le grillage.
- Bien, voyons. Pour moi, c’est de l ‘intox. Un truc monté de toute pièce par ce mec pour obtenir sa naturalisation.
- Ah oui ! Donc, pour obtenir des papiers, tu accroches un gamin à un balcon. Un peu loufoque ton explication.
- De toute façon, il ne risquait rien, le voisin lui tenait la main. Lui aussi était dans le coup, c’est sûr. Elle n’est pas belle la vie : un faux sauvetage qui lui apporte la médaille Grand Vermeil et la rencontre avec Macron qui lui offre sa naturalisation et du boulot chez les pompiers de Paris.
- Et son père, dans l’histoire ? Tu penses qu’il aurait laissé risquer la vie de son gamin !
- Ben oui, contre de l’argent. Je te dis qu’ils étaient tous dans le coup. Et puis, je te répète qu’il n’avait rien à craindre, le gamin.
- Moi, j’ai lu sur France Info que le voisin ne pouvait pas le remonter vers lui parce qu’il y a un trou entre les deux balcons. Il lui tenait la main pour le rassurer.
- On te ferait gober n’importe quoi à toi. Il lui tenait la main en attendant que Spiderman prenne le relais, c’est tout. C’est le Malien qui devait réussir l’exploit.
- Quand même, faire subir ça à un gosse, je n’y crois pas. Parce que même si ce que tu dis est vrai, il aurait été terrifié.
- Tu n’as pas compris qu’il était harnaché à la rambarde.
- Je n’ai pas vu ça sur la vidéo.
- Bien sûr, les caméras n’ont pas fait de gros plan. Les journalistes auraient raté leur scoop.
- Mais même attaché, un adulte n’agit pas ainsi à l’égard d’un enfant.
- Qui te dit que c’était un enfant ? J’ai lu ce matin qu’il s’agissait d’un mannequin, On ne nous dit pas tout, intervient une tierce personne.
- Eh bien voilà ! T’as compris maintenant ! Tout pour les émigrés ! Il suffit d’être noir et sans-papier et tu remportes le Jack Pot.
- Tu n’es qu’un raciste, toi !
- Ah mais pas du tout ! Je suis simplement pour la justice. Parce que si c’était toi, français pur souche et blanc de surcroît qui avais accompli la même chose, tu n’aurais sûrement pas été reçu à l’Elysée.

Que dire de plus sinon clore le débat par cette citation :
« La rumeur, cette vérité qui se promène comme un mensonge, de bouche à oreille, qui ne fait pas réfléchir les gens, qui passe comme un soupir au-dessus du vent ».

 
 

Victoria

Tag(s) : #Victoria - sois chez toi !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :