Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nuits - Chaton

 

Nuits calmes et sereines,
Disparues dans des oubliettes,
De châteaux abandonnés,
Vous m’avez délaissé,
Et sans doute rejeté.
Qui vous a rayés de ma carte ?
Avez-vous perdu mon adresse,
Et de mon lit l’emplacement ?
Relancez votre GPS,
Il vous remettra sur la bonne route.

Rêves enfouis au fond de la couette,
Cachés bien au chaud,
Pour ne pas s’enliser
Dans des vagues de cauchemars,
Qui sur le rivage ont déferlé,
Me tenant éveillé
Et pour la journée, secoué.
Les rêves seraient-ils réservés aux jeunes
Qui se laissent emportés,
Dans un monde d’extraterrestres,
Qu’ils n’atteindront jamais,
Mais qui les transporte au-delà des soucis du quotidien.

Rêves d’enfance à jamais évaporés
Pourquoi m’avoir délaissé,
Et de mon âme, détourné ?
Jouets magiques,
Qui, chaque nuit, m’emmenaient,
Dans des contrés lointaines,
Que seuls je connaissais.
Avec vous j’étais heureux ;
Avec vous je vivais des contes de fées,
Que je ne pouvais oublier.

Nuits sans sommeil,
Qui ont pris le relais.
Vous avez profité d’un corps affaibli,
Qui a d’autres soucis
Que de se laisser envahir
Par des rêves devenus trop lointains
Pour occuper la place
Et donner une nuit de repos,
Depuis longtemps oubliée
Et que le corps ne connait plus.
Jambes fatiguées et devenues trop faibles,
Pour vivre toute une nuit sans être agacées.
Respiration haletante qui ne comprend plus,
Que les rêves se sont évaporés,
Pour d’autres contrées inaccessibles.
J’aimerais tant revivre les rêves de mon enfance,
Que personne ne pouvait m’arracher.
Toi, le petit prince de mes rêves,
Reviens au galop et emporte-moi,
Dans ces contrées lointaines,
Que toi seul connaissais.
(30 novembre 2017)

Chaton

Tag(s) : #Etonnants ronrons
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :