Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AINSI FOND FOND FOND ... - 3/5 - RAHAR

— Voyons ma chère, il DOIT avoir au moins un squelette dans son placard.

— Qu’est-ce qui te fait dire ça ? Il a peut-être tout simplement été témoin de quelque truc compromettant.

— Non Ninie, s’il a été témoin d’un crime quelconque, il se serait méfié de son assassin… Qu’as-tu découvert sur son ou ses boulots d’étudiant ?

— Oh, ses patrons sont très satisfaits de son boulot. Ils lui ont d’ailleurs filé une prime mensuelle. J’ai pris une copie de sa dernière fiche, tiens regarde.

— Attend un peu, il y a un truc pas net. Johnny vient de m’envoyer une copie de ses interrogatoires. Ta fiche est bien en deçà de ce que Malthus flambe au poker !

— Ah, d’accord ! Donc ce Mâ n’était pas aussi honnête qu’il paraissait… Tu crois qu’il faussait la compta ?

— Non, je ne pense pas, il n’était qu’un étudiant, et il ne devait pas pouvoir accéder aux liquidités… à moins qu’il ne soit sous la coupe du comptable de l’entreprise et qu’il l’aide dans ses magouilles.

— Au fait, tu as découvert comment on l’a tué ?

— Oui, mais ce n’est pas vraiment important…

— Ah, pardon mon cher Lock, mais les Taddor voudraient savoir comment on a zigouillé leur rejeton.

— Pfff ! Avoue que c’est toi qui voudrais bien savoir.

— Ben quoi, c’est humain, non ?

— Ce qui importe Ninie, c’est POURQUOI on l’a zigouillé comme tu dis.

— Mais moi, je veux savoir…

— Plus tard. Tu vas retourner à la fac et enquêter sur les deux étudiants suspects. Moi, je prendrai le stagiaire… Allez, chop chop ! »

 

Entretemps, Johnny a récupéré de l’ADN des trois suspects, avec le coup du verre d’eau ou du mégot de clope. Le labo est en train d’analyser les échantillons, et en passant, on a bien trouvé deux sortes de cellule dans le prélèvement de la flaque, dont celle de la victime. L’inspecteur ne voit pas très bien où tout cela va mener, mais pour ma part, le résultat va étayer mon hypothèse, et renforcer les présomptions. Je ne peux pas encore éclairer la lanterne de mon « ripou », je dois d’abord lui offrir des preuves, sinon des indices irréfutables.

 

Le stagiaire en question est comptable dans une des boîtes où Malthus travaillait temporairement. C’est un petit gars compétent, un peu exubérant, mais il s’entend bien avec tout le monde. Son train de vie correspond plutôt bien à son salaire, il ne fait pas de folie. Toutefois, j’ai connu un type qui avait sagement attendu des années, avant de se lâcher en dilapidant tout ce qu’il avait détourné depuis longtemps.

 

Ses relations avec Malthus étaient apparemment empreintes de cordialité. Il est le locataire de l’appartement où se joue le poker quasiment tous les vendredis soirs ; en tant que tel, il me paraît le meilleur suspect, c’est lui qui connaît le mieux sa cuisine et a tout loisir d’y préparer n’importe quoi. Je demande à Johnny de vérifier son compte en banque. Tout est normal, ça ne concorde pas avec mon hypothèse. Un peu perplexe, je rejoins mon bureau.

 

A suivre

 

RAHAЯ

 

AINSI FOND FOND FOND ... - 3/5 - RAHAR
Tag(s) : #Les nouvelles de Rahar
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :