Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des lieux abandonnés, les haïkus de Lenaïg
Des lieux abandonnés, les haïkus de Lenaïg

Gîte abandonné
une balançoire à l'arbre
chants d'oiseaux, verdure
***

Un coin broussailleux
entre deux blocs de béton
deux papillons bleus !
***

Graffiti, dessins,
lieux urbains abandonnés ?
Jamais tout à fait !
***

Lieux abandonnés ?
Triomphe de la nature
du vert sur la pierre
***

Lieu abandonné !
Mystère et quelques frissons ...
On le dit hanté
***

Appartements vides ?
Dans Paris ils sont légion.
Pourtant, on construit !
***

Des châteaux chefs-d'oeuvre
S'effritent sans la présence
d'un sauveteur passionné
***

Lenaïg

Mes deux premiers haïkus sont du vécu pur jus ! La photo du gîte plus haut ne révèle pas que le lieu est maintenant déserté, que je suis plusieurs fois passée devant en compagnie de ma cousine JM et que la balançoire m'émeut à chaque fois. Pour le coin broussailleux, c'était une sorte de raccourci lors de mes balades d'après déjeuners lorsque je travaillais, ronces et petites fleurs et soudain, oh ! petit bonheur, le ballet de deux papillons bleus (qui ont déjà dansé dans un autre haïku sur ce blog, d'ailleurs). Les autres haïkus découlent de ressentis après observations et c'est sûr qu'il y a le contraste entre le gâchis des logements vides doublé du gâchis de nouveaux immeubles en parallèle et la passion d'Yves Lecoq pour les châteaux. L'artiste, à la fois aisé et endetté, dispose librement de son argent, ce n'est pas moi qui lui chercherai querelle et nous ignorons au fond s'il n'épouse pas aussi les causes des infortunés. Deux liens ci-dessous : le premier offrant plusieurs photos d'un lieu cher à mon coeur, le second nous entraînant dans une visite de châteaux qui ne sont plus abandonnés, mais choyés !

Tag(s) : #Les haïkus de Lenaïg, #Essais de poèmes japonais, #Billet d'humeur
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :