Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Superpositions, les haïkus de Lenaïg

Du coq à l'âne sans coq ni âne, choses apprises, pensées et souvenirs persos, essais de haïkus sans rapport les uns avec les autres.

Superpositions, les haïkus de Lenaïg

Brest surélevé
pendant la reconstruction
- vieux logis dessous !*
***

Un lieu retrouvé :
souvenirs superposés ...
un décor plus riche !
***

Porte condamnée !
Longtemps qu'on ne passe plus ...
Souvenirs têtus !
***

Quand un petit rien
contient l'essence des choses
c'est un haïku !
***

L'essence des choses :
la madeleine de Proust !
A chacun la sienne
***

Lenaïg

* Illustrations :
Autrefois la vie s'écoulait au bord de l'eau dans l'embouchure de la Penfeld, les maisons aussi étaient au niveau de la mer. Lors de la reconstruction de la ville à la Libération, tout a été non seulement réorganisé de façon stricte et géométrique, ce qui était loin d'être le cas avant mais aussi surélevé (jusqu'à environ 23 m de hauteur) et sous les immeubles et constructions du bas de Siam, l'église St Louis actuelle, le quartier de l'hôpital des Armées, le boulevard Jean Moulin, d'anciennes maisons dorment ensevelies. Comment a-t-on effectué ce rehaussement ? Si les ruines ne manquaient pas, les carrières avoisinantes non plus. Source du tableau de Brest autrefois :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Morel-Fatio_Le_port_de_Brest.jpg.

Tag(s) : #Les haïkus de Lenaïg, #Essais de poèmes japonais

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :