Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La glycine - Chaton
La glycine - Chaton

Pas de glycine dans mon jardin,
Mais celle du voisin,
Nous gratifie de sa beauté
Elle s’est bien acclimatée.
Entre deux arbustes plantés,
Elle s’était invitée,
Traversant le grillage,
Pour se montrer à notre avantage.

Par la fenêtre ouverte,
Devant nous offerte
Une glycine en fleur
D’agréable odeur.
Pourquoi la couper
Elle s’était bien agrippée,
Pour notre plaisir
Et combler nos désirs.

Depuis elle a grandi,
Chez nous, elle s’est enhardie.
Les arbustes, ses voisins,
L’ont accueilli comme des cousins.
Elle s’étale de chaque coté de son pied,
Se laissant maitriser à coté du tulipier.
Souple comme une liane,
Elle grimpe, s’étale, et plane.

Bien fleurie, la glycine ouvre le printemps,
Avec ravissement.
Lorsque qu’elle est toute en fleur
J’admire ses couleurs.
De loin, elle cousine la vigne-vierge,
Et dans mon cœur, je l’héberge.
Devant moi bien étalée,
Je ne peux que l’apprécier.

Quand la grisaille du ciel couvre les glycines
Se cachent aussi les capucines.
Au soleil,

Ses fleurs bleu/violettes,
Recouvrent les arbustes verts,
Sans elle, à l’allure sévère.
Ses fleurs que la rosée humecte
Attirent de nombreux insectes.

Quand l’ombre du soir recouvre le jardin,
Je l’imagine errant sur des chemins,
A la recherche du soleil,
Pour redonner merveille,
A cette haie de feuillus verts
Qui reste à découvert.
Elle se fond avec la pelouse,
Qui d’elle n’est pas jalouse.


La glycine s’est fanée,
Comme chaque année.
Triste est le paysage,
Qui a tourné une page.
Mon cœur est rempli de tristesse,
Devant une telle indélicatesse.
Il me faut attendre le printemps
Ce n’est pas inquiétant.
(20 août 2017)
 
 

Chaton

Illustration : https://www.visoflora.com/photos-nature/photo-le-chat-et-la-glycine.html

Tag(s) : #Etonnants ronrons

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :