Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Jeudi en poèmes,
Croqueurs de mots en vacances.
En vacances, ils pensent ...
***

Dans un haïku,
la pensée devient regard,
sensations actives
***

Mystère du monde,
un couple de papillons
vie intense et courte
***

Son anniversaire,
à Mona, c'était hier
Confort du passé
***

Prénom murmuré,
le mien ! Sortant des cyprès ...
Un adieu si doux

(ressenti du samedi 15 juillet à Paris)

***

J'ai retrouvé un petit feuillet qui date de 2015 et me proposait une entrée gratuite au musée des Beaux-Arts de Brest. Il m'avait été remis au cours de ma première visite solitaire au début de cet été-là (il pleuvait abondamment aussi d'ailleurs), c'est ma première illustration à cette page. Je garde le feuillet dont la proposition est caduque pour l'illustration qu'il offre et qu'on peut voir en encadré. Je préfère ses couleurs et sa dominante grise aux couleurs de la photo dont voici la source : Alexandre Séon, La Pensée, 1904, huile sur toile, 175,5 x 95,5 cm, musée des Beaux-Arts de Brest Métropole océane © photo T. Toulemonde. Ai-je vu ce tableau d'Alexandre Séon ce jour de 2015 ? Je ne me souviens pas de lui mais cet ange symbolisant la pensée m'a frappée, quand je l'ai retrouvé, d'autant plus que j'ai colorié récemment un jardin étrange entouré de murs et dans lequel, au milieu de sa végétation en liberté, un ange apparaît (ma troisième illustration). A celui qui colorie de le percevoir à sa façon : une statue, comme celle du jardin du cloitre du musée du Léon à Lesneven visité par un récent jour gris et venteux également, que j'ai photographié (ma deuxième illustration), comportant en encadré une photo du net sur un site de belles photos de Bretagne autour de la glycine et dont j'ai perdu le lien ? Un "vrai" ange ? J'aurais voulu que mon ange soit à la fois là et ailleurs, transparent mais resplendissant ! Je n'ai trouvé que quelques traits de feutre noir pour souligner sa présence dans cette scène de nuit (le noir du ciel était déjà imprimé). Pourquoi ces trois anges me font-ils ressentir fortement la présence de mon amie disparue trop tôt Mona ? Je l'ignore mais je l'accepte avec joie !

Lenaïg

 

 

 

Tag(s) : #Poèmes, #Billet d'humeur, #Petits bonheurs, #Essais de poèmes japonais, #Les haïkus de Lenaïg

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :