Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant-dernier jeudi en poésie des Crôqueurs avant les vacances : VOYAGE, entre fiction et réalité

Dernier défi des Crôqueurs de mots avant les vacances (reprise en septembre) : le n° 189 lundi 26 juin et donc avant-dernier jeudi en poésie. J'ai résumé ci-dessus, dans le titre, le thème de la quinzaine concocté par Dômi, Quichottine et Jeanne Fa Do Si. J'ai repris deux poèmes que j'avais eu grand plaisir à écrire.
Note de Lenaïg

http://croqueursdemots.apln-blog.fr/
http://quichottine.fr/2017/06/la-vie-est-un-songe-pedro-calderon-de-la-barca.html
http://fadosicontinue.blogspot.fr/2017/06/la-musique-de-charles-baudelaire.html

Avant-dernier jeudi en poésie des Crôqueurs avant les vacances : VOYAGE, entre fiction et réalité

Voyager sur la toile,
En train ou bien à voile,
Aller au gré du vent,
Rythme rapide ou lent.

Labyrinthe et taureau
N'auront pas notre peau !
Ficelle ou fil de soie,
Nous trouverons la voie.
 
Foncer ou ralentir,
Le tout c'est de partir !
Ne pas voir dans la fuite
Une stérile suite !
 
L'Etoile du Berger
Permet de gamberger,
Du miel hypodermique,
Nourriture cosmique !
 
En avion, sur papier,
En film ou bien à pied,
Une belle aquarelle,
Ronde d'amis virtuelle.
 
Lenaïg
Avant-dernier jeudi en poésie des Crôqueurs avant les vacances : VOYAGE, entre fiction et réalité

Quand les sorciers d'Harry Potter
Envisagent de beaux voyages,
Sur les nuages ou la mer ...
Se font-ils tout seuls, leurs bagages ?
C'est ainsi que ça en a l'air :
Les vêtements dociles, sages,
Les objets, tout le nécessaire,
Arrivent en remue-ménage,
Mus par magie, dans les valises !
Mais les sorciers ont cogité,
Auparavant, pas de méprises,
Pour choisir ceux à convoquer ...

Pour leurs vacances, pas de train,
Le Poudlard Express pas frivole
N'assure que le va-et-vient
Entre London et leur école !
De vélos ils n'ont pas besoin,
Rien que d'y penser, je rigole :
Le balai c'est bien mieux, de loin,
Ou tout autre moyen qui vole !
L'avion pour eux n'est pas tentant,
Mais le bateau a son prestige,
Attrait de l'eau, de l'océan,
Ce transport-là ne se néglige !

Pour profiter du paysage,
Le même pour nous que pour eux,
La caravane a son usage !
Tractée comment ? C'est mystérieux !
Par un attelage invisible,
Du jamais vu chez les moldus ...
Et ce qui semble peu crédible :
S'ils aiment les lieux inconnus,
Au soir ils se retrouvent at home,
L'intérieur est comme chez eux,
Tout confort, nom d'un p'tit bonhomme !
A ne pas en croire les yeux ...

Lenaïg
http://leblogdelenaig.over-blog.com/2016/10/2e-jeudi-en-poesie-d-andree-pour-les-croqueurs-de-mots.html

Avant-dernier jeudi en poésie des Crôqueurs avant les vacances : VOYAGE, entre fiction et réalité
Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0