Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prénom : Messoye - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Prénom : Messoye - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Prénom : Messoye - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Messoye ... déçoit ? Oui, je sais, maîtresse Jill, c'est facile ! Mais vrai, en un sens : je n'ai trouvé aucun personnage célèbre portant ce prénom, ni aucun portrait en français de la personnalité de qui porterait ce prénom, classé ancien. J'ai vu apparaître la mention catégorique : "Le mot MESSOYE n'est pas valide au scrabble" !

Alors, je pourrais jouer sur "Mes soies !" et faire apparaître un gentihomme qui ferait une oeuvre d'art de sa moustache ! Le genre Salvador Dali, moustache fine et sculptée, ou Einstein ou Brassens, balai brosse raffiné ? Tiens, je me suis amusée à réaliser un petit montage de moustaches célèbres mais il y avait l'embarras du choix !

Ou alors je pourrais accroître le nombre de mes bébêtes dans mon petit bestiaire ? Un porc ou un sanglier fier de ses soies ? Un ver à soie ? Une araignée artiste en toile ? A part le ver, je crois qu'ils sont déjà là et portent d'autres prénoms ...

Prénom : Messoye - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

C'est décidé ce Messoye mystérieux le restera, mystérieux. Un chevalier des temps modernes, un bel homme au visage infiniment sympathique et séduisant, à la belle âme évidemment. Un chevalier déterminé à défendre la veuve, l'orphelin et tous les opprimés, un gros malin qui agirait pour le bien-être de la planète et tout ce qui vit dessus, qui surferait au-dessus des lois et des multinationales à la manière du Klotz de Rahar mais comme c'est moi la dea ex maquina je lui enlèverais peut-être un peu du cynisme "raharien" en lui permettant de faire justice lui-même sans occire quelquefois les individus hautement nuisibles (à lui de trouver comment, moi j'en suis incapable !). Je lui adjoindrais les dons de l'héroïne Lisbeth Salander (je suis en train de terminer la lecture de Millénium 4), donc la capacité de s'infiltrer partout sur le net pour agir à sa guise, toujours pour les bonnes causes, cela va de soye, heu de soi.

Et je lui verrais bien les yeux vert d'eau rafraichissants de Tom Selleck (qu'on aperçoit en haut à droite dans mon premier montage, déjà) et l'éblouissant sourire de Zorro, autrement dit Guy Williams de son nom de scène, Armando Joseph Castallano de son vrai nom, doté d'ailleurs de superbes yeux noisette de son côté. Tom Selleck depuis a vieilli, comme nous tous, Guy Williams, lui, n'a pas eu cette chance car une rupture d'anévrisme l'a emporté à la soixantaine. Mais ce sont leurs atouts de jeunesse que je garde et que je nous offre à contempler dans mon évocation de ce chevalier Messoye et rien n'empêche de le doter, pour changer, des yeux de Zorro et du sourire de Magnum (Tom Selleck).

Lenaïg

Partager cet article

Repost 0