Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défi n° 186 des Crôqueurs, Lenaïg à la barre : La tête ailleurs !

Me voici à la barre du navire des Crôqueurs de mots
de l'amirale Dômi.
Je n'aurai qu'un mot, enfin trois :

La tête ailleurs !

Alors, brodons, glosons sur cette expression, en prose ou en vers, chacun à sa façon et découvrons nos pages respectives lundi 15 mai.

Pour les jeudis en poésie, le premier -dès cette semaine- le 11 mai, le suivant le 18 mai, bien sûr chacun sera libre d'écrire ou de choisir le poème qu'il veut, ou encore de s'appuyer sur les deux mots :
ici et ailleurs.

Lenaïg

Pour se donner de l'inspiration, ou simplement pour se divertir, quelques illustrations légendées ci-dessous. On pourra, si on le souhaite, en choisir une, ou en choisir d'autres, ou ne pas illustrer sa page.

Défi n° 186 des Crôqueurs, Lenaïg à la barre : La tête ailleurs !
Défi n° 186 des Crôqueurs, Lenaïg à la barre : La tête ailleurs !
Défi n° 186 des Crôqueurs, Lenaïg à la barre : La tête ailleurs !
Défi n° 186 des Crôqueurs, Lenaïg à la barre : La tête ailleurs !
  • Celle qui peut le mieux avoir la tête ailleurs, c'est la girafe ! Ici la girafe d'un petit jardin public de mon quartier. A propos de girafes, je recommande les superbes photos de Martine 85 sur son blog La Gazette des Olonnes : clic !
  • La jeune fille à la perle du peintre Vermeer se retrouve la tête sur les épaules d'une de nos contemporaines, nouvelle vie, jean troué et petit chien, le téléphone portable à l'oreille, masquant la perle : réalisation de Shelagh Ogdson, vue dans Art People Gallery sur facebook.
  • Voici un bien bizarre animal ! Une fantaisie que permet le joyeux Bestiaire universel du Professeur Revillod, Très amusant pour les petits et les grands. Où est passée la tête de l'autruche qui, selon la coutume vraie ou fausse, a tendance à se la mettre dans le sable pour se cacher ? La tête de l'éléphant lui donne-t-elle plus d'assurance ? Et la tête de l'autruche, où est-elle passée ?
  • Sir Nicolas de Mimsy-Portington, alias Nicky Quasi-sans-tête dans Harry Potter : on voulut lui couper la tête, elle ne se détacha pas complètement ! Après cette mort atroce, il est devenu fantôme au collège Poudlard et s'en donne à coeur joie pour effrayer ou réjouir les élèves. Si sa tête n'est toujours pas détachée, sa qualité de fantôme lui permet de se la remettre en place, ou de la faire apparaître soudain sur un plat du réfectoire. On peut lire la biographie de Sir Nicky ici :http://www.encyclopedie-hp.org/monde-magique/sorciers/nicholas-de-mimsy-porpington/

Partager cet article

Repost 0