Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défi des Crôqueurs de mots n° 186 : La tête ailleurs ! - Lenaïg

Pour les Crôqueurs de mots de l'amirale Dômi :

Défi des Crôqueurs de mots n° 186 : La tête ailleurs ! - Lenaïg
Défi des Crôqueurs de mots n° 186 : La tête ailleurs ! - Lenaïg

Pierrot Lalune, avec sa femme, tient la librairie La tête ailleurs, au fond d'une impasse ombragée. A première vue, ces libraires entre deux âges ne semblent pas l'avoir ailleurs, la tête, leur chiffre d'affaires est correct, l'essentiel provenant de la vente des livres scolaires et produits assimilés plus que des ouvrages classiques et récents des autres librairies. Ce couple a repris les locaux d'une ancienne cordonnerie il y a quelques années, nul ne sait d'où ils viennent mais d'ailleurs qui donc se l'est demandé ?

Ce qui émerveille les gens c'est qu'ils ont, comme on dit, la main verte. Dans cette impasse aux ronces désordonnées, un rapide changement s'est fait observer : de magnifiques fougères s'y dressent maintenant le long des murs ainsi que d'odorants buissons. Dans la librairie elle-même, les articles en vente alternent avec les plantes sur les étagères. Le coin de lecture sous la verrière, où poussent des orangers et citronniers en pots est fort apprécié des visiteurs qui s'y attardent souvent, que ce soit pour se plonger dans des bandes dessinées, des romans, sur papier comme sur liseuses électroniques. Vu l'air absorbé des lecteurs installés dans les fauteuils récupérés de bric et de broc mais rénovés, il est clair qu'ils ont bien la tête ailleurs, le temps qu'ils demeurent dans ce havre de paix.

Pierrot Lalune recommande souvent à ses petits lecteurs de continuer à écrire sur papier, à soigner leur langue et aussi à délaisser leurs téléphones portables et leurs calculettes, à bien s'exercer au calcul mental, en posant cette question : "Imaginez que tout cet équipement électronique un jour nous soit confisqué, hein ? Enfin, je veux dire qu'on ne sait jamais, tous ces artifices peuvent disparaître et nous n'aurions même pas entretenu le savoir des anciens ?" Ah, j'allais oublier : Pierrot Lalune déteste les consoles de jeux et tout ce qui est jeu vidéo guerrier ! Il a surpris une fois deux gamins qui dans son coin de lecture s'amusaient à tuer des ennemis à tour de bras, ou de pouce (!) et il les a priés de remballer leur matériel et de rentrer chez eux si la lecture ne les intéressaient pas. Le jeune Conogan, amateur de science fiction, qui entrait dans la librairie pour la première fois a assisté à la scène. Aujourd'hui il a décidé de retourner dans cette librairie pour tout y explorer parce qu'il a deviné que sous les apparences se cache quelque chose d'extraordinaire.

En effet, il a par exemple eu l'impression, du coin de l'oeil, que les plantes bougeaient et même que deux fleurs sont apparues alors qu'elles n'étaient qu'en bouton lorsqu'il était entré. Et maintenant en avançant dans l'impasse, il en a le coeur net : il n'y a pas de vent mais les fougères ondulent sur son passage comme pour l'accueillir. Alors je ne vais pas tout révéler mais sachons qu'en engageant la conversation avec monsieur Lalune, Conogan découvre que le couple de libraires fait partie d'un réseau planétaire de résistance ! De résistance à la croissance exponentielle de l'intelligence artificielle ! Mais oui, c'est bien beau, "l'homme augmenté", les prothèses, la nanotechnologie qui facilite les opérations chirurgicales ! Le revers de la médaille c'est qu'en améliorant les machines et les ordinateurs, celles et ceux-ci risquent de devenir si performants qu'elles et ils pourraient prendre leur autonomie et décider de faire la loi sur la Terre et même dans l'univers. Qu'est-ce qui les empêcheraient de s'envoler ?

Quand il rentre chez lui dans la soirée, Conogan n'est plus le même qu'avant ! Il raconte son après-midi à ses parents, il reçoit une écoute bienveillante mais il sent que si ses parents sont conscients de la menace, ils ne "gobent" pas tout et mettent certains propos sur le compte de l'imagination débordante de leur fils. Tant mieux ! Il ne leur cache rien, aucun malaise donc mais pourtant ... maintenant, lui sait ! Que monsieur et madame Lalune ne sont pas humains ! Il est fier que les plantes lui aient fait confiance, à lui aussi et il veut entrer dans le combat pour l'équilibre et la paix. Que sont monsieur et madame Lalune, des lutins, des robots ? Ceci est une autre histoire.

Lenaïg

 

Défi des Crôqueurs de mots n° 186 : La tête ailleurs ! - Lenaïg
Tag(s) : #Jeux

Partager cet article

Repost 0