Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défi des Crôqueurs de mots n° 184, Martine à la barre : Lapins, poules & cie - Lenaïg

C'est fini proposait Martine comme phrase de début (entre autres) à son défi. Oh que non ! ce n'était pas fini, surtout ce matin où tout prenait un goût d'inachevé dans la maison familiale ... La cafetière s'était éteinte plus tôt qu'à l'accoutumée, m'obligeant à réchauffer le reste de son contenu dans une casserole en évitant de laisser bouillir. La chaudière ne se mettait pas en route non plus et pourtant il faisait plutôt frisquet pour mon lever. Etais-je debout trop tôt, m'étant couchée de bonne heure telle Marcel Proust (mais la comparaison s'arrêtait là) ? Le chauffage n'entrerait-il en action qu'à 6 h 00 ? Bizarre.

"Fini", loin de là : pour relever le défi pascal des Crôqueurs de mots selon Martine, consistant à bâtir une histoire entre une phrase de début et une phrase de fin imposées (citations d'auteur à découvrir chez elle), je restais emberlificotée dans une affaire de lapins projetés par le sorcier Gargamel (que j'avais fauché à Peyot, ce qui laissait pendant ce temps un répit aux Schtroumfs), projetés donc, ces lapins sur un anneau de Moebius et condamnés à trottiner sans fin dessus sans espoir de retrouver un jour leurs terriers.

Ces pauvres lapins ignoraient qui leur avait ainsi joué un sale tour mais moi, qui tentais d'inventer mon histoire, je connaissais les coupables : des poules (de Pâques, comme il se doit et comme les lapins d'ailleurs), furieuses de la concurrence des lapins, voulaient éliminer ceux-ci de la chasse aux oeufs dans les jardins. Elles estimaient que les lapins, qui ne pondaient pas d'oeufs, n'avaient pas leur place en cette affaire.

Ouf, réconfortée enfin par le ronronnement du chauffage, désireuse de ne pas faire trop long, également de rabattre le caquet de ces poules point partageuses, je décidai de recourir aux services de la fée Clochette pour sortir mes lapins de leur prison-ruban mais ce fut alors que "2 R"*, fils de fée Dodue* et du robot Danilo* fit irruption dans ma maison, vexé que je n'aie pas songé à lui ni à sa mère : "Grand-mère, perdrais-tu la boule ? Tu aurais dû tout de suite penser à nous ! Je me charge de te tirer, toi et tes lapins de cette histoire !"

Secret de fils de fée, en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, les lapins regagnèrent leur environnement familier tandis que Gargamel, lui, échoua sur l'anneau de Moebius, sans sa marmite magique mais avec toute sa méchanceté, à pester jusqu'à ce que 2R le libère. Lecteur qui passera par cette page, à cette heure il y est encore ! Allez-y voir vous-même si vous ne pouvez me croire ...

Lenaïg

* Personnages à moi (visibles sur ce blog).

Tag(s) : #Jeux

Partager cet article

Repost 0