Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prénom : Ferreol - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Prénom : Ferreol - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Comment dessiner un monstre rigolo (clic !) ? Ah mais je sais déjà ! J'en ai un jour inventé un en illustration d'un "Babillage" de Rahar (à revoir absolument : clic !), mais je peux le transporter ici pour jouer un autre rôle ... "Quoi, Ferreol est un monstre ? Il va s'agir de le tenir en respect à la Cour de récré, à condition que je valide son entrée !" pourra se dire maîtresse Jill.

Prénom : Ferreol - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Mais non, ce n'est pas le monstre, mon Ferreol ! Lasse des turpitudes politiciennes, d'une campagne présidentielle qui se résume à un mauvais cirque, lamentable, désolant, inquiète pour ma planète et pour tout ce qui vit -ou survit- dessus, en colère contre les puissants responsables du désastre, désireuse de m'évader un peu -et le mercredi, c'est permis !-, je nous présente un prince, c'est lui Ferreol, prince du fer et du bon vent (c'est inscrit dans son prénom nous renseigne magicmaman : clic !), justicier malicieux.

Prince Ferreol se trouvait dans une contrée lointaine, dont nous tairons le nom par discrétion, à visiter le refuge qu'il avait fondé pour les dodos. Des savants en ADN, pas fous pour se pencher sur le cas des dinosaures comme dans Jurassic Park, avaient réussi à faire naître des oisillons et l'espoir renaissait que cette espèce exterminée, éteinte, se développe à nouveau. Son téléphone portable sonna, on l'appelait au secours dans sa région : un monstre invraisemblable était apparu, semant la terreur, faisant tourner le lait des vaches et des brebis qui refusaient de sortir dans les prés, épouvantant les enfants qui l'avaient aperçu et n'en dormaient plus de la nuit.

Prince Ferreol accourut sur les ailes d'Eole. Il ne tarda pas à faire face au monstre, qui se promenait dans les rues désertées du village aux volets tous fermés. Le monstre prit son aspect le plus effrayant mais prince Ferreol, contrairement aux attentes du monstre qui s'amusait beaucoup de la frayeur qu'il inspirait, lui mit l'épée au cou. Le monstre décontenancé perdit toute sa superbe et se mit à pleurer. Et la vérité sortit de sa bouche, enfin. D'une voix caverneuse (comme il se doit), il hoqueta : "Tu ne pourras pas me tuer, je suis une chimère et je ne sais par quel coup du sort j'ai atterri ici ! Mais je suis fatigué maintenant de faire peur aux gens, je me sens si seul. Enfin, toi tu restes devant moi !"

Prince Ferreol se gratta un peu la tête sous sa casquette mais pas longtemps : le monstre pleurait ! Alors il devait savoir rire aussi ... Allongeant démesurément son bras libre (oui, il avait ce pouvoir, et le monstre en resta baba, séchant ses larmes aussitôt), prince Ferreol se mit à lui chatouiller le ventre, tout en ayant l'impression qu'il caressait du vent, mais qu'importe, cela valait la peine de tenter. Et le monstre se tortilla en gloussant avec délice !

Le monstre se confondit en remerciements et accepta un selfie avec le prince, ainsi que d'autres photos où il posa fièrement. Heureusement car le rire libérateur poursuivit son oeuvre sur le monstre, qui commença à pâlir, puis disparut en criant : "Honneur à toi, prince, qui m'a remis sur la voie de mon monde chimérique, je me sens y retourner mais tu es mon ami pour toujours et qui sait, à une autre fois peut-être un jour !"

Alors, maîtresse Jill, c'est bien prince Ferreol qui demande à entrer à la Cour de récré : il montrera aux enfants les photos du monstre pas méchant et leur contera l'histoire, il évoquera le dodo disparu sans révéler son secret de la contrée lointaine.

Lenaïg

Prénom : Ferreol - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Tag(s) : #Jeux

Partager cet article

Repost 0