Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La démocratie est-elle un leurre ? Café philo jeudi prochain
La démocratie est-elle un leurre ? Café philo jeudi prochain

Malgré ma lassitude et mes désillusions, j'ai coutume de pondre un billet avant chaque discussion du Café. Alors : la démocratie, c'est, en très gros, le pouvoir du peuple, ou le gouvernement d'un état par le peuple. En principe, rien à voir avec les régimes monarchiques, totalitaires, tyranniques, je pense qu'on ne contestera pas cette énorme différence.

Un jour un collègue franco-marocain avait déclaré devant moi : "dans certains états, il faut absolument un pouvoir fort" (c'était bien avant les printemps arabes). Et Allal Ferri, marocain et philosophe de mes relations par écrit, a indiqué en substance dernièrement sur facebook que : le peuple ne peut pas gouverner, que c'est une erreur de confier au peuple le pouvoir gouvernemental. Comme il semblait mettre en cause nos démocraties occidentales, je ne me permettrai pas de m'ingérer dans les affaires marocaines (a-t-il raison pour le Maroc ? C'est possible) mais j'y tiens, à cette démocratie occidentale dans laquelle je suis née, qui m'a offert la liberté, sûrement relative mais peu importe !

Est-elle un leurre ? Si l'on met l'accent sur ce qu'est actuellement la démocratie en France, pour ne prendre que mon pays, on peut en effet répondre que oui : le peuple élit ses candidats qui le représenteront à la présidence de la république et dans les chambres parlementaires et le peuple ne fait qu'aller de désillusion en désillusion. Le 4 Août 1789 sonnait l'abolition des privilèges, pour ne prendre que cet exemple : or ces privilèges n'ont jamais été aussi marqués qu'aujourd'hui. Les élus s'accaparent à tout va l'argent des contribuables tandis que les banques (auxquels ces élus se soumettent) jouent également de façon éhontée avec l'argent que les clients leur confient, au risque de provoquer des crises financières où ce sont toujours les petits qui perdent tout. Les élus, très souvent, perdent de vue la France d'en bas, ignorant le prix d'une baguette de pain ou d'un petit pain au chocolat. La légende rapporte que la reine Marie-Antoinette aurait lancé devant la révolte du peuple affamé : ils n'ont pas de pain ? Qu'ils mangent de la brioche ! Si cette phrase est inventée, les élus d'aujourd'hui lui apportent plus que jamais de la véracité.

Dans la cacophonie pré-électorale actuelle, les nouvelles promesses vont bon train mais ne font-elles que redonner un éclat et un attrait éphémère à la démocratie ? Que restera-t-il des promesses une fois l'échéance passée ? Allons, ressaisissons-nous, les élus nous ont trompés, c'est là qu'est le leurre, ce n'est pas la démocratie qui l'est. Ce n'est pas une utopie non plus, sinon je ne disposerais pas de la liberté et de l'aisance que j'ai, c'est un objectif partiellement atteint, à travailler sans cesse pour l'améliorer en gardant à l'esprit de faire triompher la justice et le bien-être de tous. Je n'oublie pas que les deux derniers présidents avaient promis un toit et du travail pour tous et j'ai le coeur serré quand je croise mendiants, réfugiés errants et sans-abri.

Lenaïg

La démocratie est-elle un leurre ? Café philo jeudi prochain
La démocratie est-elle un leurre ? Café philo jeudi prochain
La démocratie est-elle un leurre ? Café philo jeudi prochain

Le dessin du berceau qui va à vau l'eau :

http://k00ls.overblog.com/egypte-la-d%C3%A9mocratie

Partager cet article

Repost 0