Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prénom : Symphorose - Chaton, Cour de récré chez Jill
Prénom : Symphorose - Chaton, Cour de récré chez Jill

Symphorose

Inconnu ce prénom !
C’est peut-être un surnom,
Voire un prête-nom,
Repris dans les maternelles en canon.
Qui connait le mot Symphorose ?
Pas facile à glisser dans une prose.
S’agit-il d’une mycose
Ou d’arthrose,
Ou d’ostéoporose ?
Ou tout simplement le nom d’une rose.

Que répondraient à un radiotrottoir,
Sans mettre en avant leur savoir,
Hommes ou femmes,
Sans rechercher des anagrammes :
Vous voulez dire : symphonie
Ou même polyphonie !
C’est un nom qui nous vient d’Arménie !
Quelle cacophonie !

Las de ces réponses absurdes,
Données sans aucune aptitude,
Je consulte mon ordinateur,
Et recherche sur ses moteurs.
Oui ! Ce prénom existe ;
Il y a même plusieurs pistes.
Origine : Symphorosa en Italie,
Une martyre de Tivoli,
Avec ses sept enfants
Tous déjà grands.
Il y eut Symphorose Chopin ;
Née bien après Frédéric Chopin.
On la prenait pour une sorcière
Tellement elle était austère.
Une grande mystique
Assez charismatique,
Elle aurait vu des anges,
Et même des archanges.
La vierge l’aurait relevé,
D’une chute aggravée.
D’autres Symphorose ont existé
Je ne peux toutes les lister.

Plus rien à vous dire
Et surtout à vous écrire,
Sur le prénom proposé,
Et en ce jour imposé,
Aux croqueurs de mots
Qui ne sont pas tous barjots.
Les moteurs de recherche,
Souvent des antisèches,
En ce jour, sont un peu asséchés,
Et nous laissent sur la brèche.

Pourquoi nous compliquer l’existence,
Si ce n’est pour accroitre nos appétences,
Et ne pas nous proposer des prénoms
Bien éloignés du Parthénon,
Ceux qui sont plus connus
Et qui seraient bienvenus.
Ceux que nos enfants préfèrent
En évitant celui du grand-père.
Ne seraient-ils pas mieux adaptés
Et plus facilement adoptés
Par les croqueurs de mots
Qui évitent l’argot.
La facilité n’est pas notre quotidien
Pour nous les cartésiens.
Broder sur des noms inconnus
Ça nous donne du tonus.
Alors continuez
Sans rien atténué,
A nous obliger à tordre nos neurones,
Et nous trouverons de nouveaux clones.

Chaton
(8 février 2017)

Montage photo : Lenaïg

Tag(s) : #Etonnants ronrons

Partager cet article

Repost 0