Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nez à nez avec son passé - Chapitre 3 - Lenaïg romanesque

Trois mois s'étaient écoulés depuis l'enlèvement, consenti, de Nadine par Thomas, le motard alors inconnu. Ils montaient maintenant vers Cilaos, but de leur expédition. Ils ne se parlaient pas, chacun concentré sur la perspective de l'importante rencontre à venir. Depuis les révélations de Thomas, Nadine était passée sous une vague d'émotion intense, dont elle ne se croyait plus capable. Elle avait d'ailleurs laissé derrière elle, à son entreprise, une assistante à la fois perplexe et ravie, qui s'était bien rendu compte du bouleversement, sans en deviner la cause : plus de ton sec et cassant si les résultats demandés n'arrivaient pas assez vite, au contraire des encouragements et un humour apaisant ! Les autres cadres n'avaient pas encore pris la mesure de ce qui arrivait, Nadine n'ayant pas eu de changement d'attitude au cours des différentes réunions précédant son départ en vacances mais, dans les couloirs, les bavardages allaient bon train : Nadine avait-elle des velléités de se ranger ? Un mystérieux inconnu avait été aperçu, passant la prendre à son bureau tard le soir et disparaissant avec elle à moto ... Thomas, lui, réservé de nature, baignait pourtant dans une euphorie qu'il camouflait sous un flegme apparent, le métier aidant.

 

***

 

Ce fameux soir, Nadine avait réussi à discerner Thomas sur les trois photos de classe et des souvenirs enfouis étaient revenus en surface. Elle avait revécu sa timidité d'alors et le fait que ce garçon turbulent, et sa bande de copains lui faisaient à l'époque un peu peur. Thomas était du genre à déclarer tout de go à un prof qu'il ne s'était pas donné la peine d'apprendre telle ou telle leçon parce que ça ne l'intéressait pas ! Et elle qui souffrait pour tout assimiler, même des cours ardus -pour elle-, quitte à les apprendre bêtement par coeur pour les ressortir habilement tout de même en ses termes à elle (mais pour tout oublier après) ... Thomas, donc souvent la bête noire des profs, qu'il déstabilisait certainement, mais qu'il remettait dans sa poche lorsqu'il consentait à prendre des exposés, qu'il préparait si brillamment, que ce soit de l'histoire ou de la géographie ou autre et qu'il présentait -déjà- comme des enquêtes policières, captivant son auditoire.

 

A suivre

 

Lenaïg

Article programmé
Photo : sa source sera dûment révélée à la fin du roman, au chapitre 8.

Tag(s) : #Nouvelles - Lenaïg - A la ville - à la campagne

Partager cet article

Repost 0