Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prénom : Arthémise - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Coucou maîtresse Jill ! Arthémise, comme la tante de Marie Berthe dans la chanson Gaston y a l'téléfon qui son de Nino Ferrer ? Ou Artémise, ou encore Artémis, la déesse grecque, qui devint Diane chasseresse chez les Romains ? Ah, ces Romains, qui pompaient leurs divinités sans vergogne chez les Grecs ! Mais ce n'est pas notre propos.

Petite devinette : laquelle de ces jolies poupées divinités est Artémis ? Une jeune fille vierge qui aimait chasser mais défendait d'un autre côté les animaux sauvages, qui protégeait les Amazones, ces farouches femmes guerrières, prêtes à se couper un sein pour pouvoir mieux positionner leurs arcs ...Greek goddesses - azaleas dolls (right to left :: Aphrodite, Artemis, Athena & Persephone) Par Stéphanie Guillepin sur Pinterest
Artémis est la jeune fille à la longue tresse, un arc à la main

Une féministe, qui travaille dur à faire valoir les droits des femmes à mener leurs vies comme elles l'entendent, dans leur choix de métier, à faire reconnaître leurs génies et leurs talents artistiques ?

https://festivalarthemise.wordpress.com/

Prénom : Arthémise - Lenaïg, Cour de récré chez Jill
Le chat, ce monstre sanguinaire dont les maîtres ignorent tout
En savoir plus sur https://www.pratique.fr/actu/chat-monstre-sanguinaire-dont-maitres-ignorent-tout.html#tzzZZoZZG71B2SlR.99

Au risque de décevoir, mais tout en cautionnant une bonne partie du portrait de l'Arthémise qui se dessine à travers les quelques mots et les images ci-dessus, non ! Je présente à la Cour de récré, un nouvel arrivant dans mon petit bestiaire, un monstre sanguinaire dont on ignore tout ! Oh, mais qu'est-ce que je raconte en reprenant les termes de l'article ? Pour sa défense, tout être a une part d'ombre mais aussi de lumière ! Pauvre chat ainsi marqué à la culotte !

Ben, le chat est un félin, carnivore, carnassier mais câlin ! Même les lions entre eux se témoignent de l'affection !

Avant de présenter ma nouvelle élève, je voudrais d'abord rendre un petit hommage à un gros matou britannique, Timothy, que je connus autrefois. Un soir de semaine où leurs parents étaient sortis après m'avoir demandé si je serais là et voulais bien veiller sur leurs filles Claire et Gabrielle, je devais lire dans mon lit ou écouter ma petite radio en sourdine, me voilà tirée du lit par les cris épouvantés de Claire ! Je me précipite pour découvrir "ma" Claire tétanisée sur son lit et ... un peu de sang sur le mur et ... un mulot assassiné déposé sur son lit ! L'oeuvre de Timothy, qui avait ses libres entrées et sorties dans la maison. Timothy avait disparu ... Je nettoie de mon mieux, je transporte la dépouille au jardin et je rassure et console Claire en lui expliquant que Timothy avait voulu lui faire un cadeau, ce que la petite fille comprend et que jamais Timothy, lui, ne comprendrait que ce genre de cadeau n'est pas le bienvenu. Ah, si ! Timothy comprit ... parce que Daddy, si ce n'est immédiatement après son retour (je ne me souviens plus), en tout cas dès qu'il put l'attraper, lui fila une bonne rouste ! Timothy comprit sans doute juste qu'il ne pouvait pas faire ce genre de choses sans s'attirer les foudres de l'autre mâle de la maison. Il ne renouvela pas cette expérience mais se vengea plus tard, sur le fauteuil du maître, par un autre genre de présent (je l'ai déjà évoqué quelque part sur ce blog). Nouvelle rouste, mais c'était ainsi, il avait sa dignité, le Timothée, hé hé !

Prénom : Arthémise - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

Dans le rôle d'Arthémise, nouvelle élève à la Cour de récré, j'aurais pu demander à Chatine, qui vit avec mon ours mais elle n'était pas libre, alors c'est Minouche, une des deux compagnes de ma cousine JM qui a été sélectionnée. Pourquoi ne pose-t-elle pas fièrement pour l'objectif, apparemment indifférente, ensommeillée ?

Arthémise depuis plusieurs mois ne demande presque plus à sortir, elle préfère entretenir ses muscles en faisant la folle dans l'escalier, provoquant les aboiements indignés de sa compagne Diane (tiens ! comme l'équivalent romain d'Arthémise !). Il fait froid, aurait-elle décidé d'hiberner ? Ce ne doit pas être le cas, il ne faisait pas encore froid quand elle a pris sa décision.

Arthémise, elle aussi, a maintes fois auparavant, apporté souris et mulots en cadeau à son humaine, qui pourtant, lui a toujours signifié qu'elle ne les appréciait pas. Les soupçons se portent sur un blaireau qui hante les parages et qui lui aurait fait peur. Un renard est possiblement passé par là aussi, mais le blaireau s'obstine et vient quelquefois remuer la terre aux alentours de la maison, la nuit ! De jour, il doit savoir qu'il se ferait chasser, par Diane, entre autres.

Arthémise dort au pied du lit de son humaine et quand cette humaine s'éveille le matin et allume, Arthémise est assise à son chevet, attendant patiemment le lever ! Arthémise n'accepte de caresses que de sa "maîtresse" mais ne dédaigne pas offrir sa compagnie aux visiteurs qui ont sa confiance.

Lenaïg

La photo est de JM.

Tag(s) : #Jeux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :