Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sans crier gare, le vaisseau de maître Rahar vient d'atterrir, pour nous embarquer dans une nouvelle passionnante histoire (bon, j'avoue, moi j'étais dans le secret, qui ai eu la primeur de toute la nouvelle !) ... Nous envolerons-nous dans les étoiles lointaines ? Ah ha, c'est à voir ! Souvenons-nous de La planète des singes et de la surprenante découverte des explorateurs temporels un jour. Alors, sommes-nous sur une planète inconnue ? En quelque sorte oui, et les deux jeunes héros, eux, nous sont familiers, Ram et Nèfe ! L'exotisme et le dépaysement pour nous viennent de ce que nous sommes projetés dans un futur très lointain, à une époque hélas post-catastrophique mais où les survivants s'organisent parfaitement bien. Il serait grand dommage que les mêmes erreurs fatales soient renouvelées, le seront-elles ? Le titre de la nouvelle est très important.
Lenaïg

LES GARDIENS DU SAVOIR - 1/7 - RAHAR

« Je t’ai accordé exceptionnellement cette audience, jeune Ram, j’espère que ce que tu nous apportes en vaut la peine, car nous avons des échéances à respecter.

— Eh bien, vous vous rappelez Grand Maître que vous m’avez assigné comme tâche de lire la section insolite de la bibliothèque, d’en relever et de consigner les données intéressantes. Vous m’avez aussi recommandé de vous avertir, si je trouvais quelque chose d’important.

— J’ai toujours cru en toi, Ram. Tu es intelligent et plein de ressources, et tu es l’un des rares personnes à savoir faire de la lecture rapide ; mais tu es encore jeune, il te faut acquérir de l’expérience, tu pourrais exagérer l’importance de ce que tu as trouvé… Enfin, expose toujours ce que tu as dégoté, jeune dessi-maître.

— Ben, j’ai déjà noté sur mon cahier tous les trucs intéressants, mais je sais que tous les bricoleurs sont en train de travailler sur la conception des machines destinés à augmenter la production agricole… enfin, sauf moi.

— Tu as tort de croire ça, jeune Ram. La tâche que l’on t’a assignée n’était pas destinée à t’écarter. Comme je le disais, tu es encore jeune pour acquérir la sagesse. J’ai tenu compte de ton passé aventureux pour miser sur ta perspicacité pour trouver quelque chose qui pourrait nous aider dans les livres offerts par les dieux. Alors, parle.

— J’ai trouvé un livre, Sous la Zone Sincantéen, écrit par un soi-disant colonel John Doe…

— Pourquoi « soi-disant » ? Est-ce que tu as des doutes sur la bonne foi de l’auteur ?

— Mais Grand Maître, nous n’avons aucun moyen de vérifier l’identité d’une personne qui a vécu au lointain XXIe siècle et partant, s’il est digne de confiance ou non.

— D’accord. Mais par conséquent, ce que tu as trouvé peut être sujet à caution.

— J’ai trouvé des références de cette zone Sincantéen dans d’autres ouvrages, ce qui tendrait à confirmer son existence. Mais je vous accorde que ça ne prouve pas la véracité de ce que l’auteur raconte à son sujet.

— Très bien, je note tes réserves. Maintenant, accouche.

— Donc, d’après le colonel John Doe, l’Armée de son époque avait créé une infrastructure souterraine secrète, dans une région qui a reçu le code Zone Sincantéen par les militaires. Des recherches secrètes dans divers domaines y avaient été menées, et le public n’avait pas bénéficié de toutes les retombées, même après des décennies… Tenez, j’ai noté ici les trouvailles mentionnées par le colonel, s’il ne mentait pas, il y a des trucs que nous pourrions utiliser.

— à condition que ces appareils existent encore… et qu’ils fonctionnent… Bon, tu sais au moins où se situe cette fameuse zone Sincantéen ?

— Eh bien, j’ai demandé l’aide d’un membre des Compteurs…

— Hum, laisse-moi deviner… La rha-compteuse Nèfe Hertary, je suppose.

— Euh… C’est vrai, Grand Maître. Elle a pu trouver l’emplacement de la zone secrète. Tenez, le voici sur cette carte, il est située au Sud, à quelques dizaines de stades du district de Verçatil.

— Mais… Mais c’est une zone radioactive !

— Au début, nous aussi avons été déroutés. Et puis j’ai… euh, nous avons réfléchi. D’après ce qu’on a appris de l’Histoire, que nous avons d’ailleurs recoupé avec divers ouvrages historiques, les bombardements de l’époque n’avaient pas atteint cette latitude. Donc quelqu’un a visiblement indiqué par erreur que la zone était radioactive.

— à mon avis jeune Ram, c’était délibéré. Je soupçonne que quelqu’un voulait garder secrète cette zone … Quand donc a été établie cette carte ?... Ah, au XXIVe siècle ! C’était encore une ère de chaos et d’instabilité.

— Alors Grand Maître, pensez-vous que le moment est approprié pour découvrir ce que cache la Zone Sincantéen ?

— Hum… Qui peut dire si le moment est favorable ou non ? Sache mon jeune ami que rien n’est intrinsèquement bon ni mauvais, tout dépend de l’usage que l’on en fait, et surtout de son utilisateur.

— Mais êtes-vous d’accord pour autoriser une mission d’exploration ? Songez aux avantages que nous pourrions en tirer.

— Doucement jeune homme, cela ne dépend pas seulement de ma personne, l’affaire doit être débattue en conseil… Je ne promets rien, car ce dont nous avons besoin en ce moment, c’est une technologie immédiatement applicable à l’augmentation du rendement agricole actuel. La demande de certaines cités du Nord a augmenté, suite à une sécheresse inhabituelle, là-bas. »

*

A suivre

 

RAHAЯ

 

LES GARDIENS DU SAVOIR - 1/7 - RAHAR

Illustrations du net :

  • L'impressionnant avertissement sur la radioactivité d'un site cueilli sur Shutterstock.
  • Le nom de John Doe (ou Jane Doe s'il s'agit d'une femme) désigne en anglais une personne dont l'identité est inconnue, pour de multiples raisons possibles. Joli clin d'oeil de Rahar qui donne ce nom à un colonel américain des Etats-unis, nourrissant le mystère sur la fameuse Zone 51 du Nevada, base militaire secrète, déclassifiée en août 2013, où des engins extraterrestres se seraient écrasés.

Note de Lenaïg

Tag(s) : #Les nouvelles de Rahar

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :