Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour le grand défi du lundi des Croqueurs de mots, une composition photographique proposée par Lilou, à nous de l'accommoder !

Défi des Croqueurs de môts n° 171 chez Lilou : l'escargot de photos - Lenaïg

Un jeu de l'oie ? Un escargot de photos, à dérouler en escargot de mots ? Oui, ce sera un jeu de l'oie dont le parcours se déroulera en escargot, de l'intérieur vers l'extérieur ! Me voici opposée à deux redoutables concurrentes, après tirage au sort : Jill Bill et Martine du Quai des rimes. Un seul dé à jeter, faire un six pour sortir ! Nos trois pions se retrouvent donc douillettement lovés dans une jolie mallette de pelotes de laine, qui me donnent envie d'y rester, de reprendre le tricot. Est-ce parce que je ne me sens pas pressée, que je n'arrive pas à sortir ? Martine, du premier coup, obtient un six puis relance le dé : deux ! L'écureuil lui aurait permis de se projeter jusqu'au canard colvert, mais elle l'oublie car elle veut absolument le prendre en photo. Alors Jill qui sort à son tour lui passe devant et se trouve face à la charmante petite fille au look de star (on dirait Sarah Biasini enfant, la fille de Romy Schneider), qui tient à lui faire apprendre une chanson en allemand et tant qu'elle n'aura pas bien chanté le couplet, Jill devra rester sur cette même case. Un six me sort de mes aiguilles, suivi d'un ... un. Bon, je ferai mieux la prochaine fois, au moins j'ai le temps d'admirer les clochers dorés de cette église orthodoxe. Martine, satisfaite de sa photo de l'écureuil, fait un cinq et la jolie voiture jaune l'attend, pas le temps d'admirer le champ de coquelicots, elle est propulsée en deux coups de cuillère à pot dans un bel hôtel de charme, tous frais payés, où doit la rejoindre son mari par les soins des organisateurs du jeu. Ils vont se faire dorloter au spa, nager dans la piscine, se balader dans les environs, chouette pour eux et pour Jill et moi qui rattraperons notre retard ! Quatre pour moi, qui atterrit, si je puis dire, dans la mare au canard ! Ah mais non, le col vert prend son envol et sur ses ailes j'arrive chez la jeune fille qui joue divinement du violon dans le salon, tandis que sa grand-mère l'écoute avec ravissement tout en brodant, j'en profite pour admirer aussi les accords éloquents de l'archer en faisant quelques point de tricot de la pelote orange, pour me refaire la main. Ouf ! Après quelques autres péripéties, dont l'affrontement avec un taureau qui se prenait pour le sphinx et posait des questions sans queue ni tête, qui a eu l'air satisfait que j'émette des réponses farfelues, j'arrive deuxième de notre trio au rendez-vous final, un restaurant bucolique renommé, cerné par les roses, où une partie des Croqueurs -les plus rapides de chaque équipe- est déjà installée à l'apéritif. Jill m'a précédée, sans se laisser prendre au passage par le buisson de bougainvillées, entre autres, ayant su nommer, en jardinière avertie, la plante grimpante et distinguer ses toutes petites fleurs blanches des bractées, les magnifiques feuilles roses tout autour. Martine ? Elle arrive après moi, sans se presser, enchantée de son séjour dans sa case cinq étoiles. Jill remporte une superbe coupe et moi le plaisir d'avoir joué, suivi d'un délicieux banquet en compagnie des Croqueurs, grâce au défi de Lilou.

Lenaïg

Tag(s) : #Jeux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :