Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'amirale Dômi soi-même en personne est à la barre de la quinzaine pour la remise à l'eau du navire des Crôqueurs de mots. Je crois que j'ai choisi mon illustration sur les trois qu'elle propose, j'ignore si je la "sublimerai"comme elle nous le demande, je ferai juste de mon mieux. Et déjà je me suis décidée à me pencher sur ce mystérieux acier "rouillé" qui rencontre tant de succès en architecture et en sculpture. A Brest, les deux exemples architecturaux en sont la salle de concerts La Carène au port de commerce et le multiplexe de cinéma Liberté non loin de l'Hôtel de ville. Mes premières impressions perplexes m'inspiraient l'idée d'un monde en perdition, perclu de rouille ! J'ai commencé par me dire : ben oui, notre planète se pollue, nos sociétés se sclérosent, pas étonnant que l'art le souligne de façon si ... éclatante. Et je me suis renseignée : le matériau utilisé s'appelle de l'acier corten, voici la note de Wikipédia : L'acier Corten est un acier auto-patiné à corrosion superficielle forcée, utilisé pour son aspect et sa résistance aux conditions atmosphériques, dans l'architecture, la construction et l'art, principalement en sculpture d'extérieur. Un choix et une mode, donc ! Sans oublier mes premières impressions, je me dis que cette corrosion superficielle forcée, tout en reflétant la rouille et la fatigue du temps présent, prépare l'avenir !

Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg

Alors, avant de poster l'illustration choisie chez Dômi, je me suis baladée entre les ouvrages et oeuvres en acier corten en passant par la rampe qui descend au port de Brest en partant de la gare, où, depuis des lustres (au moins) pose en sentinelle une drôle de grosse crevette, devenue familière mais qui me fais toujours sourire : autrefois le port de Brest avait sur un quai un entrepôt assez fascinant de bouées (ou balises) de toutes les formes, dimensions et couleurs, aujourd'hui disparu. Je me suis toujours dit que cette bonne grosse crevette était une bouée qui avait trouvé une deuxième vie ! Mais jamais je n'ai cherché à me renseigner, honte à moi. Cette sculpture est une oeuvre de Jacques Bosser : http://www.jacquesbosser.fr/commandes.html.

Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg
Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg
Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg

Après l'architecture, je me souviens d'abord avoir contemplé les aciers pliés de l'Allemand Robert Schad à l'abbaye de Daoulas, inspirées par la danse et la nature, semées en d'autres endroits de la Bretagne aussi.

Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg
Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg

Ensuite me sont revenues en mémoire d'étranges fourmis ornant plusieurs ronds-points, toujours à Brest au printemps, évanouies en été ! Je n'ai pas trouvé de photos d'elles sur le net. Sont-elles également l'oeuvre de Marc Morvan, ce marin pêcheur reconverti en sculpteur très inspiré, qui ne fait pas que dans "le petit", pour preuve un énorme homard qui accueille maintenant les arrivants à Brest au port de commerce ? Dommage que les photos sur le net ne le fassent apparaître que de dos ou de côté, parce que, de face, j'avoue qu'il est très menaçant ! Quel message transmet-il, je me le demande en riant !

Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg
Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg

Avant d'en revenir à la sculpture présentée par Dômi, qui est celle de Bernard Mages, la Farandole humaine en arbre, célébrant l'amitié franco-allemande, juste une autre pour le plaisir : l'éléphant de Solenne Huet, très imposante bête qu'on a pu croiser sur les routes du Gers avant son installation maintenant pour un an à Lectoure (ainsi que le homard de Marc Morvan sur les routes finistériennes). Je nous offre aussi le sourire de l'un et l'autre artiste en prime pour terminer ! Toutes les photos ont été cueillies sur le net, j'espère que j'avais le droit de les poster ici, sinon je les retirerai. C'était un billet sans prétention, non exhaustif, qui zappe au passage bien des crabes et coqs et autres croisés dans mes recherches et pour se renseigner, comme moi, sur les artistes, le plaisir de la création, le passage à la réalisation, les moteurs de recherche sont là ! Maintenant que ma balade est terminée, il me faut mettre mes chiens limiers sur les pistes qui me permettront de relever le défi de Dômi.

Lenaïg

Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg
Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg
Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg
Le défi de Dômi et la vague de l'acier rouillé ! - Lenaïg
Tag(s) : #Articles, #Billet d'humeur, #Jeux

Partager cet article

Repost 0