Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La batteuse ! Souvenirs d'enfance sur le thème n° 64 "La moisson" chez Evy
La batteuse ! Souvenirs d'enfance sur le thème n° 64 "La moisson" chez Evy

Avant tout, un son, dans les campagnes ! Lorsque j'entends des tondeuses à gazon en été, pour peu que le son soit un peu éloigné, je ne peux m'empêcher de le superposer à celui des moissons qui retentissait un peu partout au coeur de mes étés de petite fille. La batteuse, d'abord ! L'ancêtre des monstres venus après, les moissonneuses-batteuses qui se déplaçaient en convoi exceptionnel de ferme en ferme et leurs conducteurs fièrement haut perchés (c'est ainsi que je les voyais !). La batteuse ! Cet engin à poulies et courroies, au ronflement impressionnant pour mes sensations d'enfant, qui diffusait autour de lui des myriades de poussière de paille, auxquelles je n'ai jamais été allergique ! Elle arrivait dans la cour de ferme du domaine où mes parents et nous occupions le logement de fonction qui courait sur tout l'étage ... Mon père, si nous étions présents, donnait un coup de main, et moi je savourais l'événement, sage dans mon coin.

La batteuse, remplacée quelques années après par les moissonneuses-batteuses, qui améliorèrent et allégèrent le travail des paysans mais ne les mobilisaient pas moins, tous se donnant un rude coup de main les uns chez les autres. On moissonnait donc chez mes tontons, sur les hauteurs, tandis que nous séjournions chez mes grands-parents maternels. Mon grand-père et papa, s'il était là, montaient rejoindre les travailleurs. Ma grand-mère (qui avait déjà beaucoup donné, aux champs, en son temps) et nous restions "en bas" au bourg, au bord de la rivière salée (puisque la mer y remontait et que nous nous y baignions comme sur une plage mais c'était la douce herbe de la "palud" qui remplaçait le sable et tout était propre, alors ...). Mais ! Nous étions invités et attendus au casse-croûte, au goûter de fin, heu non au plantureux repas préparé par les tantes.

Ah, les joyeuses et longues tablées dans les vastes cuisines des fermes ! Les énormes pains ronds que les hommes prenaient à bras le corps pour tailler de belles tranches à tartiner de pâté ou de beurre maison ! Des grands plats ovales offraient tomates et oeufs, charcuterie appétissante (productions du cru, aussi). Desserts ? Je ne me rappelle pas mais s'il y en avait, ils n'avaient pas la faveur des travailleurs affamés et heureux d'avoir terminé leur labeur ... Sûrement qu'on servait du gâteau breton, commandé pour la circonstance et peut-être du kouign aman ! Vin et cidre pour les messieurs ... Pour nous, du "gros lait" ?

Lenaïg

Illustrations :

La batteuse ! Souvenirs d'enfance sur le thème n° 64 "La moisson" chez Evy
Tag(s) : #Articles, #Petits bonheurs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :