Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore merci les Cabardouche, Marie et François, pour votre prise de quart sur le navire des Croqueurs de mots ! Nous avons le bonheur d'avoir trois dessins de François sur nos propres pages ! Voici l'énoncé de votre défi du lundi :

Pour la première fois, les Cabardouche prennent la barre pour faire tanguer la coquille en proposant le défi n°168 pour le lundi 13 juin.

Voilà ce que nous vous proposons.

Les petits gamins font moult découvertes en jouant autour de la maison, voici trois situations illustrées peu banales qu'il va falloir expliquer !

- saisissez- vous d'une illustration ou des trois ( clic droit + enregistrer l'image sous...)

- racontez- nous comment les p'tiots gamins en sont arrivés là ! ( la fantaisie est la bienvenue...)

Défi des Croqueurs n° 168, Cabardouche à la barre - La vie mouvementée de François et Marie, Lenaïg

L'affaire du vol ... pour la bonne cause

Un jour, en passant près de chez le père Itoine, François et Marie ont entendu leur voisin qui disait : "Ces deux vieilles poules blanches ne pondent plus, demain je leur tords le cou !" Horrifiés, ils ont regardé par-dessus la haie, le père Itoine s'éloignait vers ses champs. Les deux futures victimes picoraient sereinement dans la cour, inconscientes de leur fin imminente. Ni une ni deux, hop chacun une poule a dit François et après des clap clop clap clop de sabots précipités et quelques cot cot, les voici dans la chambre de François ! Le secret n'a pas été longtemps bien gardé, les poules s'affolant de plus en plus d'être privées de leur liberté ... Les adultes n'ont pas été contents, c'est le moins qu'on puisse dire, l'enlèvement des poules pour la bonne cause a été considéré comme un vol, les poules ont été rendues au père Itoine qui n'a pas mis son plan de passage à la casserole à exécution tout de suite, les vieilles poules ont eu un répit mais François, lui, considéré comme responsable du vol, s'est vu menacé d'un terrible sort en cas de récidive ...

***

Défi des Croqueurs n° 168, Cabardouche à la barre - La vie mouvementée de François et Marie, Lenaïg

Le cauchemar

Depuis l'épisode des poules, François fait très souvent la nuit le même cauchemar, qui se trouve être la terrible menace du père Itoine mise à exécution : pour le vol des poules, François se retrouve pendu au plafond comme un jambon ! Et le pire, dans son cauchemar, c'est que Marie est là et qu'elle rit !

***

Défi des Croqueurs n° 168, Cabardouche à la barre - La vie mouvementée de François et Marie, Lenaïg

Retour de promenade

"- Ben, t'es mignon comme ça !

- Je n'suis pas mignon, j'suis un garçon !

- Et alors, pourquoi les garçons ne s'raient pas mignons ?

- Parce que ! Un garçon n'est pas mignon, sauf pour sa maman !

- Non, tu as raison, tu n'es pas mignon, tu es bête et maladroit, si t'étais pas tombé dans la marre, tu n'aurais pas dû mettre une robe à moi en attendant que tes habits sèchent ! Mais il ne faut pas avoir honte, tout ça c'est une question de mode, tu vois bien, mon grand-père nous a raconté que son grand-père en portait, des robes, quand il était petit mais qu'il a trouvé long avant le temps où on lui a enfin mis un pantalon.

- Grrr, oui, sans doute que sa maman, au grand-père de ton grand-père, le trouvait si mignon qu'elle a retardé le moment de l'habiller en garçon ! Je n'veux pas sortir de la cour, pas question que les copains me voient !

- Bon, on n'a qu'à jouer avec mes poupées !

- Bof, non, les habiller, les déshabiller, les rhabiller, ça me barbe ! Tu n'as pas un jeu de p'tits chevaux ?"

***

Lenaïg

Tag(s) : #Jeux

Partager cet article

Repost 0