Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour la Cour de récré chez Jill, Marie Louve présente :

Gisèle Légère

Illustration :
"Au pays des merveilles", Les Albums de Céline E. sur facebook :
clic !

Prénom : Gisèle - Marie Louve, Cour de récré chez Jill

Chère maîtresse, tout court en ce moment,

 

Je dois faire vite. Voilà la raison pour laquelle mon petit voisin, le rouquin  Boris,  vient vous remettre cette lettre écrite en main propre.

 

J’excuse ma Gisèle de ne pas être toute là aujourd’hui. Elle n’est pas ici non plus.

 

Hier, son père était parti pour de bon, mais il a changé d’idée en route et pour cause d’ennui.  À peine parti, son lit, notre vin maison et moi, nous lui manquions trop. Vous imaginez la fête de nos retrouvailles bien arrosées. Pour une fois que ça marchait bien entre lui et moi, il a fallu que Gisèle nous fugue entre les jambes. On ne l’a pas vue faire. On ne sait pas où elle a fugué.

 

La police dit que c’est grave pour une mineure, jusqu’ici et à temps plein, puisqu’elle n’a pas encore ses dix-huit ans. Le gendarme en chef,  Monsieur Gredin, souhaitait mettre ses chiens de piste sur sa piste pour la retrouver saine et sauve. Hélas, ses chiens sont ailleurs pour une autre affaire de poulet mal fermé en fuite. Je ne peux en savoir davantage.  

 

De plus, ces derniers temps, notre Gisèle a beaucoup changé de taille sans sagesse dedans. Nous soupçonnons l’école de sa mauvaise influence sur elle.  C’est arrivé subitement et ce, depuis qu’elle se tient avec un mauvais garçon de chez vous. J’ose dénoncer sous le couvert anonyme, Ozzy  Izbourre, le fils du maire, qui fréquente votre école. Ensemble, ils écoutent de la musique de fous, du Heavy Metal, ils fument en cachette et s’adonnent à la culture d’herbages non identifiés mis en pots dans la cour de sa grand-mère qui s’en porte mieux malgré tout.

 

J’en profite pour vous dire que je refuse qu’à l’école, on la fasse grimper sur des boules pour garder son équilibre pendant les heures de ses cours d’éducation physique.  Je ne crois pas que ma fille ait besoin de ça ni son père.  Ma fille ne fera jamais carrière dans un cirque. Point barre !

 

Comme vous le savez, son père et moi, ne croyons en rien. On ne peut pas prier Saint-Jude pour retrouver la cause de notre fille. Mais c’est vous la maîtresse et vous avez un devoir de vocation. Je vous prie donc de retrouver notre Gisèle et de nous la retourner à la maison.

 

Colombine Légère, la mère de Gisèle.

 

Marie Louve

Tag(s) : #Fantaisie et sérieux chez Marie-Louve, #Jeux

Partager cet article

Repost 0