Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pouvoir consolateur des fleurs ! J'avais pour idée de nous offrir à contempler une toile de Martine Richard pour Le tableau du samedi de Lady Marianne, je vais finaliser cette idée. Dans un Paris, une France en butte aux attaques terroristes, il nous faut continuer à vivre et à chercher la joie et la beauté  là où il y en a. Martine est une aminaute aussi poète que peintre, ses mots sont aussi beaux que ses tableaux, il fait toujours bon partir avec elle dans ses Voyages immobiles, en son jardin où éclate la vie, du plus grand au plus petit ! 

AU TEMPS DU TEMPS FLEURI : http://martinemrichard.fr/blog/?p=10155

AU TEMPS DU TEMPS FLEURI : http://martinemrichard.fr/blog/?p=10155

Replongeons-nous dans la fin de cet été, cherchons douceur, fraîcheur, ombre et lumière, azur des beaux jours dans la toile de Martine et qui, sinon l'artiste, elle-même, peut le mieux nous la commenter ?

voici une oeuvre réalisée au pastel sec après le 15 août. Dix jours de travail . Entre 6 à 8h par jour. C’est un grand format.

Ces fleurs de cerisier ( un sujet que j’avais donné à traiter à mes élèves) ont été réalisées de façon très figurative. Pour atténuer, un peu, cet aspect photographique, j’ai choisi la technique du pointillisme. C’est long, interminable, mais le rendu est intéressant. Un charme un peu désuet, non?

Petite précision: ce qui semble noir est en réalité composé de bleu-marine, marron et vert très très foncés. Le résultat est un sombre velouté ; un effet très travaillé que la photo ne rend pas.

Désuet ? Que nenni ! Intemporelle beauté ! Et si la photo ne permet pas d'en apprécier tous les aspects, la légende de Martine y supplée ! Moi aussi je suis souvent déçue lorsque je veux capter la couleur d'une fleur et que ma photo ne la restitue pas comme je l'ai vue. D'ailleurs, lorsque je contemple une même toile sur internet, je suis toujours surprise des différences entre les diverses photos. Pardon, Martine, je digresse, mais regardons la Joconde, c'est vraiment le tableau de Léonard de Vinci, or les éclairages sont changeants ! Notre appréciation varie aussi. Donc rien n'égale la contemplation en vrai d'un tableau !

Le tableau du samedi chez Lady : Martine Richard et les fleurs - Lenaïg
Le tableau du samedi chez Lady : Martine Richard et les fleurs - Lenaïg
Le tableau du samedi chez Lady : Martine Richard et les fleurs - Lenaïg

A propos des fleurs, du plaisir de les peindre, de les contempler sur des toiles, pour terminer, voici une mauvaise photo que j'ai "volée" (la seule) avant qu'un gardien ne me signale que je n'avais pas le droit de prendre des photos. J'ai donc optempéré, en présentant mes excuses, je n'ai d'ailleurs vu ce panneau d'interdiction affiché que plus loin dans le cours de ma réjouissante visite à l'exposition Marc Chagall et la musique à la Cité de la Musique à Paris hier après-midi. Je my suis rendue en toute innocence, aujourd'hui ce n'est plus possible, tous les musées sont fermés. Mais oui, ici c'est pareil, on peut voir un des sublimes bouquets (mon préféré, qui ne figurait pas dans les cartes postales !), dont l'artiste parsème ses toiles, ma photo floue n'en rend pas l'éclat ni tout le plaisir procuré quand je me trouvais devant !

Lenaïg

Un des bouquets de Marc Chagall - photo Lenaïg

Un des bouquets de Marc Chagall - photo Lenaïg

Tag(s) : #Articles, #Petits bonheurs

Partager cet article

Repost 0