Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour le jeu des prénoms chez Jill,

Marie Louve présente :

Mia s'ennuie

(participation de Lenaïg sur Ekla : )

http://a395.idata.over-blog.com/3/86/30/81/Cadeaux-Evenements-2/576-CADEAU2-FEMME-TOILE-D-ARAIGNEE-HALLOWEEN-FLAUBERT.gif

http://a395.idata.over-blog.com/3/86/30/81/Cadeaux-Evenements-2/576-CADEAU2-FEMME-TOILE-D-ARAIGNEE-HALLOWEEN-FLAUBERT.gif

Mère Catin Du Saint-Sauveur s’en allait dans la joie et l’allégresse à travers les champs remplis des mystères de la vie, quand il y a de cela près de vingt ans, veille de la Toussaint, elle entendit les pleurs d’un bébé tombé au pied d’une citrouille bedonnante. Elle ne se fit pas prier pour répondre à la voix du Seigneur qui lui ordonnait de ramener ce poupon à la maison, en l’occurrence, le couvent et de la nommer Mia. Le cœur battant à tout rompre, elle courut en sens inverse pour se présenter devant sa Mère Supérieure et lui remettre cet enfant entre les bras. Hélas, cette dernière, en prière, les bras en croix, n’apprécia guère cette intrusion dans son pénitencier de méditation. Pas zen pour deux cennes, la Supérieure laissa choir avec fracas ses deux membres supérieurs sur son prie-dieu clouté. En colère, la sainte femme lança :

 

http://fr.topic-topos.com/image-bd/france/78/prie-dieu-bonnelles.jpg

http://fr.topic-topos.com/image-bd/france/78/prie-dieu-bonnelles.jpg

Mère Catin ! Qu’est-ce encore que ce comportement de sauvageonne ? Quelle est cette chose criarde que vous serrez sur votre sein ? Non, mais je rêve. C’est un bébé ! Que faites-vous avec une pareille calamité au milieu de mon pénitencier sacré ?

  •  Ce n’est pas moi ! C’est la citrouille, euh… c’est la voix du Seigneur qui m’a ordonné de vous apporter ce nourrisson. Mère ! Soyez indulgente…
  • Indulgente ! Montrez-moi ce suppôt de Satan avant que je ne perde contenance. Vous êtes folle ou quoi ? La marque du diable : les cheveux rouges ! Un garçon aux pieds fourchus, j’en mettrais ma main au feu !
  • Non Mère. C’est Mia, une jolie petite fille. Voyez par vous-même.
  • Jamais. Allez ouste au donjon !  Je vous condamne à la noirceur avec votre péché. Que Dieu vous pardonne, infâme créature.

 

Le cœur en lambeaux, Mère Catin s’en allait dans la tristesse et le désespoir en traversant les corridors et les escaliers menant au cachot  tout en suivant  docilement sa Supérieure en état d’hystérie.

 

Les gros bourdons sonnaient l’heure des vêpres,  au moment de refermer les portes sur leur enfer.  C’est à cet instant même que Mia se transforma en une fée flamboyante. Elle délivra Mère Catin de sa geôlière en poussant vivement cette folle dépossédée de son humanité au fond du donjon qui lui servait de tombeau.  Amen.

 

Ensemble, Mia et sa bonne mère s’enfuirent pour aller célébrer très loin du couvent la fête des bonbons réservés aux enfants et aux grands. Parce que les bonbons c’est bon.

 

Marie Louve

Tag(s) : #Fantaisie et sérieux chez Marie-Louve, #Jeux

Partager cet article

Repost 0