Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour la communauté des Croqueurs de mots dirigée par la commandante Dômi, en remerciant Martine, notre capitaine de quinzaine, pour son défi qui m'a inspiré une petite nouvelle policière.

LA FOUDRE, BERTRAND MUGABURE - http://www.artmajeur.com/fr/artist/bertrandmugabure/collection/artiste-peintre-mugabure-bertrand/1262548/artwork/la-foudre/3636487

LA FOUDRE, BERTRAND MUGABURE - http://www.artmajeur.com/fr/artist/bertrandmugabure/collection/artiste-peintre-mugabure-bertrand/1262548/artwork/la-foudre/3636487

Le capitaine La Conscience reprend la parole : "Je vais tout de suite répondre à votre interrogation, monsieur La Paresse, et rassurer tout le monde : personne d'autre ne sera tué ! La personne coupable est dans cette salle, elle vient de se démasquer ! Monsieur L'Orgueil, nous connaissons tous vos ambitions politiques et nous ne pouvons que comprendre votre soin à être irréprochable désormais en vue de votre future élection, il se dit que vous songez à vous marier pour régulariser votre liaison et personne ne vous connaît d'infidélité. Et, fait remarquable, vous êtes le seul ici à avoir déchiffré foudroyée, ce pour quoi je vous félicite parce que c'est bien ce que madame La Luxure a écrit ! Orgueil, par automatisme, se rengorge un peu, pas longtemps tandis que La Conscience poursuit.

Vous vous doutez tous que nous avons fait parler vos entourages sur des mésententes, des disputes éventuelles entre vous. Le lieutenant La Lucidité a recueilli un témoignage déterminant, celui de la femme de ménage de madame Luxy Le Remords, qui a entendu effectivement un échange verbal très acerbe au salon entre sa patronne et l'une des personnes ici présentes, il y a trois semaines, alors qu'elle avait fini son service et s'apprêtait à quitter les lieux. Selon la femme de ménage, donc, Luxy, qui se faisait passer un savon sur ses frasques et ses douteuses fréquentations, a soudain éclaté. Voici ce qu'elle a crié : "Oh, ça suffit ! Me donner des leçons après ton attitude lors de l'énorme orage où on s'est tous enfui au premier grand coup de tonnerre, que toi et moi on s'est retrouvé dans la grange, que je me suis rappelée que tu avais laissé notre prisonnier du jeu des Gendarmes et des voleurs attaché à un arbre, que j'ai voulu courir le détacher, que tu tremblais comme une feuille et que tu m'en as empêchée ! Résultat : la foudre est tombée sur l'arbre et IL y est passé, tout cela parce que tu as décampé sans le détacher !" La femme de ménage est sortie très vite et discrètement.

Trois points encore et j'en aurai terminé. Tout d'abord, l'assassin a pris la précaution d'emporter la balle qui a traversé la poitrine de Luxy, nous ne l'avons pas retrouvée, il a cru sa victime déjà morte et s'est empressé de s'enfuir. De fil en aiguille, nous avons récolté des indices qui sont devenus des preuves mais ce n'est pas nécessaire de vous les exposer tout de suite. Qu'on sache seulement que nous avons aussi recherché dans les archives les faits divers de l'époque sur une mort d'enfant causée par la foudre.

Ensuite, je rappelle qu'il y a prescription pour les affaires qui remontent à un passé lointain, surtout quand les participants sont mineurs. Cependant, pour quelqu'un qui est mu par de hautes ambitions, la moindre tache, la moindre faiblesse doit être rayée de la carte.

Monsieur L'Orgueil, il va falloir que vous nous expliquiez pourquoi vous avez acheté un pistolet à votre chauffeur, arme sous clé dans la boîte à gants de la voiture, arme dont votre chauffeur affirme ne s'être jamais servi. Nous le croyons puisque si cela avait été le cas, il n'aurait pas pris la précaution d'effacer toute empreinte dessus. Voulez-vous nous suivre ? Vous pouvez passer un coup de fil pour faire venir votre avocat."

Fin

Lenaïg
 

Tag(s) : #Jeux, #Nouvelles - Lenaïg - Polars !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :