Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marc Decaphé regarda le cercueil descendre dans la fosse. Ses yeux étaient secs, mais on dit que les grandes douleurs sont muettes. Bien sûr, le petit garçon n’avait pas vu très souvent son aïeule. En outre, la première fois qu’il avait été en face d’elle, il avait failli faire dans sa culotte. L’arrière-grand-mère était sèche comme un sarment, son visage ne présentant que des pattes d’oie, était comme un masque de cire, et son regard d’aigle, ce qui avait le plus impressionné le petit Marc, semblait vous transpercer jusqu’à l’âme, comme à la recherche de ses moindres secrets. Toutefois, une voix douce incongrue et un sourire — plutôt rare — qui la transfigurait, vous déstabilisaient et vous ne saviez plus que penser de la vieille dame.

 

Au cours des réunions de famille, Marc avait remarqué que la grammie finissait rapidement seule dans son coin. De son côté, le gamin était précoce et il s’ennuyait vite des discussions débiles de ses frères, sœurs, cousins et cousines. Il préférait parcourir la bibliothèque de l’hôte du moment. Immanquablement, il finit par se retrouver près de la grammie, comme attiré par un aimant.

OPPROBRE - 1/5 - RAHAR

Portrait d'une vieille femme par Maarten van Heemskerck, XVIe siècle, Renaissance aux Pays-Bas,
remarqué chez : Textes & prétextes Notes et lectures d'une Bruxelloise, sur sa très intéressante page :
http://textespretextes.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/13/portraits-du-xvie-1139968.html
Note de Lenaïg
***

Indubitablement, la vieille dame était cultivée, et à la surprise du petit garçon, elle était au fait des us, coutumes, modes et tendances contemporains dans la plupart des domaines. Marc trouvait un réel plaisir à discuter avec son aïeule qui lui apprenait beaucoup de choses. Toutefois, il restait dubitatif sur certains sujets abordés : la vieille dame énonçait des affirmations qui divergeaient quelque peu — sinon beaucoup — avec ce que le gamin apprenait à l’école. Néanmoins, Marc était toujours fasciné par sa grammie. L’esprit du petit garçon était évidemment avide de connaissances, mais il était également un enfant, il espérait aussi chaque fois recevoir quelque friandise, quelque piécette, et c’était compréhensible.

 

Ce ne fut que plus tard que Marc eut le cran de chercher à satisfaire sa curiosité. Il demanda alors à sa mère pourquoi la grammie ne participait jamais aux discussions des grands. Pourtant, elle était manifestement l’ainée et était incontestablement cultivée et intelligente, et son expérience devait être inestimable. Sa mère lui répondit sèchement que c’était l’affaire des grands et que cela ne me regardait pas… pas encore. Le gamin se le tint pour dit. Frustré et se sentant blessé, il n’eut pas l’idée de s’enquérir de la version de la vieille dame. Il supposa seulement que les grandes personnes étaient des gens bornés, sinon imbéciles, pour ignorer la sagesse et l’expérience des ainés.

 

Le douzième anniversaire de Marc avait été différent des années précédentes. Quelques oncles et tantes avaient été invités. Plus tard, le gamin sut que son père avait reçu une promotion et avait donc pu se permettre quelques dépenses de prestige. Le garçon avait innocemment souhaité qu’on invitât la grammie. Un silence insolite accueillit sa demande.

 

« Euh… Tu comprends fiston, la grand-mère est un peu souffrante et a de la difficulté à se déplacer.

— Mais p’pa, on pourrait prendre grammie en voiture.

— N’insiste pas Marc, ta fête serait gâchée s’il lui arrivait quoi que ce soit ici, même un simple malaise.

— Mais m’man…

— D’ailleurs, il est temps de souffler tes bougies. »

 

Marc se doutait que la vieille dame n’était pas la bienvenue, le prétexte invoqué semblait furieusement sujet à caution. Alors que les grands s’empiffraient de grillades et s’imbibaient de bière, que ses frères, sœurs, cousins et cousines étaient absorbés par leurs jeux, le gamin prit une part de gâteau qu’il enveloppa dans un mouchoir en papier, prit son vélo et sortit en catimini. Grammie n’habitait pas trop loin, et sa domestique fit entrer le petit Marc.

 

A suivre

 

RAHAЯ

Tag(s) : #Les nouvelles de Rahar

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :