Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Défi des Croqueurs de mots n° 148, Enriqueta à la barre : "Océan" et ... Fortune de mer - Lenaïg et Rahar

Pas de lapin chez les marins
Jamais ce mot sur un bateau !
Mais des animaux clandestins
Veulent parfois sauver leur peau ...

Pour Enriqueta à la barre,
Je conseille qu'on se dirige

Tout droit sur une belle histoire
Car fortune de mer oblige !

Pour les Croqueurs qui n'ont pas lu
Cette singulière aventure
Ou qui ne s'en souviennent plus,
Voici captivante lecture !

En guise de présentation,
J'écris ces vers puis je m'efface
Pour bien attirer l'attention
Sur
Rahar et lui faire place !

Lenaïg

Illustration ci-dessus : une jonque vietnamienne moderne de croisière, aux voiles caractéristiques, dans un décor pimpant (la baie d'Along) et par temps calme, où rien ne trouble la sérénité des lieux ...
http://www.halongjonques.com/Jonque_Huong_Hai_De_Luxe/
A propos de jonques, cela m'a impressionnée de savoir, qu'avant même les grandes expéditions européennes vers l'Amérique, l'empire chinois sillonnait les mers vers l'Inde (la vraie ...) à bord de ce type de vaisseau qui pouvait être gigantesque par rapport aux caravelles de Christophe Colomb, sur des eaux infestées de féroces pirates ... Un petit coup d'oeil à cette page :
http://www.chine-chinois.com/les-grandes-expeditions-de-lempire-ming/
pour en savoir plus ?

La deuxième illustration extraite de cet article et copiée ci-dessous donne une vertigineuse idée de la différence de taille des navires.

Ensuite, deux paragraphes de la nouvelle de Rahar, postée le 7 avril 2013.

Défi des Croqueurs de mots n° 148, Enriqueta à la barre : "Océan" et ... Fortune de mer - Lenaïg et Rahar

La jonque Rose de la Mer avait été prise dans une mauvaise tempête. Elle avait fini par couler. Dès le début du mauvais temps, le capitaine avait fait mettre des provisions dans le seul petit canot de sauvetage, mais il avait toujours espéré qu’ils s’en sortiraient sans y avoir recours. Sa fille Michelle l’avait accompagné pour ce voyage qu’il pensait sans encombre. Seule Michelle Liu, qui n’avait aucun rôle dans l’équipage, avait pu s’en sortir. Son père l’avait obligée à se réfugier dans le canot.

|...|

Après des heures de combat acharné, la jeune fille aperçut un îlot pratiquement dénué de toute végétation. Elle redoubla d’effort, aiguillonnée par un fol espoir, mais l’unique rame ne facilitait pas la tâche. Elle finit par atteindre la grève, alors que le canot flottait à peine. Précipitamment, malgré sa fatigue, Michelle s’efforça de tirer l’embarcation, mais elle n’y parvint pas. Finalement, elle alla prendre les deux cartons que la mer n’avait pas réussi à prendre, un grand et un petit. Elle les posait sur la plage, quand du coin de l’œil, elle perçut un mouvement fugitif. Trop tard, elle ne sut pas ce que c’était. En haussant les épaules, elle supposa qu’elle avait eu quelque hallucination, dans l’état où elle était.

La suite ? Ici :

clic !

Tag(s) : #Jeux, #Les nouvelles de Rahar

Partager cet article

Repost 0