Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour la Cour de récré chez Jill

Marie Louve présente :

Adonis

Prénom : Adonis - Marie Louve, Cour de récré chez Jill

http://albumsceline.blogspot.fr/2015/02/seagull.html

 

Avec sa gueule de bel ange tombé du ciel, Adonis dormait toutes les nuits dans les bras enflammés d’Aphrodite. Tout autour, les jalouses enviaient le sort de son amante infidèle.

 

Pour se distraire, le jour, Adonis courait par monts et par vaux, cherchant bon repos dans les jupons sentant le flonflon des jolies bergères laissées aux frais pâturages avec leurs moutons. Mais c’est à la chasse que le joli cœur mourait d’envie de revenir vers sa mie, avec une ronde biche sur les épaules.

 

Ce beau gosse toujours soucieux de son apparence ne portait que les fringues griffées par les plus grands maîtres des arts de la haute couture qui ne juraient que par le nu esthétique. Ainsi paré, tous les regards admiratifs des donzelles du royaume, nourrissaient de noirs desseins pour qu’enfin Adonis soit aussi d’elles, un amant. Que de vaines querelles entre elles. Un méchant bordel de rivalité éclata au cœur du domaine tumultueux des dieux.

 

Le maire de ce village grec ne voulant plus de problèmes de violence sur sa montagne, ordonna donc à Aphrodite d’expatrier son amant chez Perséphone, une cousine lointaine.

 

Un malheur n’arrive jamais seul. Perséphone en tomba follement amoureuse et le désira pour elle seule. Aphrodite en colère vint se plaindre au grand prêtre de ce temps-là. Zeus en avait par-dessus le pompon de ces histoires d’amour qui ravageaient la paix de son temple.

 

Il dut se rendre à l’évidence qu’avec Adonis au milieu de ces déesses, jamais la paix ne reviendrait entre elles. La mort dans l’âme, il demanda à son facteur premier, Hermès de porter une missive urgente à son allié cantonné en Gaule.

 

C’est ainsi qu’un énorme sanglier importé du plat pays se retrouva nez à nez avec Adonis qui lui livra féroce bataille. Hélas, le sanglier remporta la victoire. Adonis mourut au bout de son sang et Aphrodite versa toutes les larmes de son corps ce qui donna naissance à la première anémone. Une fleur sur sa tombe.

 

Triste sort comme à l’opéra.

 

Marie Louve

Tag(s) : #Fantaisie et sérieux chez Marie-Louve, #Jeux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :