Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour la Cour de récré chez Jill, Marie Louve présente :

Abigaëlle la belle affaire

Les albums de Céline E. facebook "Les artistes que j'aime" Vol 4 Pamela Wilson - https://www.facebook.com/157466500975013/photos/a.227281280660201.70174.157466500975013/792196630835327/?type=1&theater

Les albums de Céline E. facebook "Les artistes que j'aime" Vol 4 Pamela Wilson - https://www.facebook.com/157466500975013/photos/a.227281280660201.70174.157466500975013/792196630835327/?type=1&theater

Mon Dieu ! Encore une fille à marier ! , s’écria Mère Caroline-de-la-Sainte-Catin  en apercevant une sixième fille. Elle aussi,  née du péché de l’adultère commis dans les plaisirs interdits au milieu du lit de l’abbé de l’église Saint-Quentin à Amélie-les-Bains. La mère se signa en fermant les yeux.  En pleurs, elle supplia son époux spirituel de lui pardonner sa rechute qu’elle confessera à l’abbé pour obtenir le pardon.

 

Au fond de la sacristie, l’accouchement clandestin terminé, le bébé se retrouva blotti dans les bras de son père, l’abbé Sanchez Roussillon du Vallespir.

 

Mon Dieu ! Il faut la baptiser sur le champ, s’écria l'autre coupable. Comment la nommerons-nous ?

 

- Vite mes habits, je gèle !

 

La main tremblante, le père abbé, baptisa en vitesse la petite selon le souhait de sa mère.   < Abigaëlle, je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.  Amen ! > 

 

Au couvent, elle grandit en taille, mais comme de raison, proprement. Depuis toute petite, Abigaëlle  s’échinait du matin au soir à laver sa poupée dans les eaux thermales d’Amélie-les-Bains en parlant avec les anges selon les bons enseignements de ses parents.

 

Plus tard, ivre de bon vin, du Languedoc-Roussillon,  elle apprit le délire dans l’âme humaine. Pour quelques billets, elle annonçait la bonne aventure aux touristes riches et soucieux de connaître leur avenir de peur de perdre leur présent.  

 

Cruel héritage de malédiction divine ?  Qu’allez-vous croire !  Par ici, à Amélie-les-Bains, Abigaëlle devint une redoutable femme d’affaires à la tête de son entreprise de sciences divinatoires. Vendre des illusions et des rêves à des pauvres d’esprit, une véritable mine d’or soutirée aux bourses bien garnies des riches touristes en manque de désirs à combler, voilà la bonne affaire. 

 

Pour elle, hors du mariage vient le salut ! Des amants et des billets, la vie est belle.  Un cadeau du ciel quand on naît à  Amélie-les-Bains.

 

Marie Louve

Tag(s) : #Fantaisie et sérieux chez Marie-Louve, #Jeux
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :