Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour le prénom de ce mercredi chez Jill :

Toinette emportée

Les Albums de Céline E. sur facebook

Les Albums de Céline E. sur facebook

Toinette en tête portait des toilettes tissées en peau de soi par une  mère lointaine. D’une main de fer sans savoir faire, elle  la tenait serrée dans un cocon de vers à soie au fond d’un tiroir d’une grande armoire cachée au grenier de sa penderie. Du papier de riz imprimé sur un rouleau de printemps gavait son temps. Toinette frisait la folie de sa mère avec des aiguilles de temps perdu qui courait sur des lignes en tête à sa portée.

 

Elle est là Toinette dans ce creux qui la garde prisonnière des idées malvenues. Sur un négatif trop  grand pour elle, la voilà projetée sur un fond d’écran noir et blanc. Sa bobine reste muette. Charlot n’est pas son père. Lui, il est au théâtre des guignols. Elle, Toinette joue sur les planches avec les couleurs d’une étoile en spirale. Elle rêve Toinette.  Par la porte de secours, elle sort. En courant,  de sa poche, s’échappe une statue de liberté.  Sans soucis, sans remords, Toinette tue le temps et l’espace. Elle passe et repasse tout son temps froissé sur une trame dramatique qui ne compte que le noir sur le blanc de ses paupières fermées sous ses longs doigts agités. Le temps fuit emportant Toinette et son sort du néant sur une fugue de Bach. 

 

Toinette passe la tête nue comme un vers à soi de toi ou d’émoi.  Sur le do du piano, je cherche Toinette en fugue.

 

Marie Louve

https://www.youtube.com/watch?v=pVadl4ocX0M

Tag(s) : #Fantaisie et sérieux chez Marie-Louve
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :