Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://unegouttedeci.wordpress.com/2013/09/14/candy-crush-saga/

http://unegouttedeci.wordpress.com/2013/09/14/candy-crush-saga/

Quand j’étais petit, trois semaines après Noël, on se plaignait : on s’ennuie, on a rien à faire !

Bien, voyons donc ! Vous avez un paquet de jeux neufs ! Les parents s’attristaient de voir ces cadeaux tant réclamés ne plus nous emballer après si peu de temps.

Aujourd’hui, c’est le contraire. Le père Noël donne un jeu à un enfant et il ne le lâche plus. Il ne dort plus, il ne mange plus, il ne se lave plus; il joue.

Jour après jour le môme se matérialise toujours au même endroit, dans la même position, le regard fixe, statue totalement immobile à l’exception des pouces. Les deux doigts pressent frénétiquement les boutons d’une manette maintenue par les paumes.

Est-ce qu’un lutin espiègle aurait manipulé de la Crazy Glue ? Ou peut-être que la boite glissée sous le sapin par le grand passager des cheminées ne contenait pas un jouet mais la tête de Méduse ? Vous savez, cette charmante Gorgone à chevelure de serpents qui pétrifiait quiconque regardait ses yeux. Apparemment pas.

On tente de rompre le charme avec son plat préféré. Viens souper, garçon, ça fait une semaine que ton steak est sur la table, il va être froid ! Je ne peux pas, ma partie n’est pas finie ! Mets-la sur pause. Je ne peux pas, je joue avec des amis, ça va nous faire perdre !

Ce n’est pas normal qu’un jouet maintienne l’intérêt durant des mois. Aurait-il trempé dans l’héroïne ?

Cette piste n’est pas totalement farfelue. «Science & vie» a publié en juin dernier un reportage sur l’un de ces divertissements hyper accrocheurs : «Succès de Candy Crush Saga : Pourquoi ce jeu engendre-t-il une telle addiction ?»

Pourquoi ? Candy Crush Saga utilise judicieusement le mécanisme de récompense du cerveau. Il offre des petites réussites qui libèrent dans le cerveau de la dopamine, un neurotransmetteur associé au plaisir. «C’est en distillant régulièrement des microrécompenses qu’on va accrocher le joueur», rapporte le magazine scientifique.

Je n’ai pas le temps de vous en écrire davantage, il faut que je calcule mon affaire pour arriver à associer une bombe multicolore à un bonbon rayé.

Michel Thibault

http://www.cybersoleil.com/

http://www.imore.com/candy-crush-saga-iphone-review

http://www.imore.com/candy-crush-saga-iphone-review

Tag(s) : #Les billets-éditoriaux de Michel Thibault
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :