Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Arrosoir coccinelle, contenance : 1,5 l, prix 9,95 euros.  mesastucesmodeetdecoration.blogs.marieclaire

Arrosoir coccinelle, contenance : 1,5 l, prix 9,95 euros. mesastucesmodeetdecoration.blogs.marieclaire

Lorsque j'ai aperçu le thème proposé par Jeanne Fa Do Si pour ce premier défi des Croqueurs de l'année, je me suis dit : oh, non, pas encore des voeux ! Je ne sais plus quoi en faire ni quoi formuler, je suis lassée de constater qu'ils ne se réalisent pas ou de ne pas savoir si un jour ils se réaliseront. Entre temps, Kévin est passé par là et son poème m'a toute ragaillardie ! C'est reparti : je tiens mon défi, hi hi ! Mais ce sera une histoire, l'histoire de trois personnages que m'a dévoilé mon imagination. Je leur ai choisi trois beaux portraits ; bien sûr, les adolescentes sur ces portraits ne sont pas mes personnages, mais cela me fait plaisir de les imaginer sous ces traits ; l'éventuel lecteur, lui, sera libre de se les représenter selon son gré.

Que l'éventuel lecteur fasse maintenant connaissance avec ces personnages : Philippine la coquine, Bertrande la gourmande et Roberte l'experte ! Trois adolescentes soudain ... expulsées dans le jardin de la grand-mère de l'une d'entre elles (je ne sais pas laquelle, je l'avoue). Expulsées, c'est le mot, par la grand-mère, elle-même au fait du net, et blogueuse, en cuisine, mais inquiète de l'addiction des trois gamines à leurs jeux interactifs. "Il fait un temps splendide, vous venez de passer deux heures devant l'ordinateur, je veux que vous sortiez, au jardin, maintenant, Grand-père y est, dans son carré de potager, la balançoire vous attend, moi je vous prépare, j'espère, un bon goûter, je ne veux pas vous revoir avant 5 h 00 !"

Je demande pardon au grand-père qui, pour des raisons de concision, n'apparaîtra pas beaucoup dans cette histoire. Pourtant il sera ravi de recevoir la visite des trois petites jeunes filles et de leur faire faire un tour complet du jardin avant de les laisser à la balançoire.

Isabelle Marie Yvonne Malézieux - Portrait d'une jeune fille - http://www.peintres-et-sculpteurs.com/oeuvre-68-713-portrait-d-une-jeune-fille.html

Isabelle Marie Yvonne Malézieux - Portrait d'une jeune fille - http://www.peintres-et-sculpteurs.com/oeuvre-68-713-portrait-d-une-jeune-fille.html

Au fond du jardin se trouve une serre qui fait la fierté du grand-père. Fascinées par la beauté des fleurs : guzmanias, orchidées, ibiscus, etc !, les fillettes ont fini par s'y retrouver pour papoter, de la vie, de tout, des garçons qui leur plaisent au collège, des rivalités, des professeurs ... Ce qu'elles ignorent, les fillettes, c'est que dans le grand jardin et la serre, où elles ont rarement mis les pieds jusque-là, il y a des habitants qui, en principe, ne sortent que la nuit et dorment le jour ; la conversation et les éclats de rire les intriguent fortement, ou même les inquiètent un peu ... Le petit peuple ! Celui des nains, des elfes et autres créatures !

Au fond d'un arrosoir joliment décoré de coccinelles, qui n'a pas encore été mis en usage, grand-père en ayant un plus grand, un génie sylvestre aux habitudes d'ursidé a pris ses quartiers d'hiver et le voilà tiré du sommeil. Il écoute ce qui se dit dans un premier temps, puis il ne peut résister à ... ben, faire son travail de génie : il jaillit de l'arrosoir devant les fillettes ébahies et brusquement muettes ! A quoi ressemble-t-il ? Impossible de le décrire, chaque personne devant qui il apparaît, le perçoit à sa façon ! Ce qui aurait pu être amusant si les fillettes avaient osé rire de la chose, c'est que ce génie s'est obstiné à sortir par la pomme de l'arrosoir et qu'il a eu un peu de mal à rassembler ses tourbillons avant de prendre forme. Chacun sait qu'un génie ordinaire, si on peut s'exprimer ainsi, réside dans une antique lampe à huile et qu'il sort en principe par le bec ! Passons ...

Françoise-Elizabeth Lallemand, L'enfance aux lunettes, portrait d'Althéa - http://fr.upside-art.com/artworks/020060-l-enfance-aux-lunettes-portrait-d-althea

Françoise-Elizabeth Lallemand, L'enfance aux lunettes, portrait d'Althéa - http://fr.upside-art.com/artworks/020060-l-enfance-aux-lunettes-portrait-d-althea

"Hé, bonjour belles petites humaines ! Maintenant que vous m'avez tiré de mon hibernation, je me présente : Fortunio, lointain descendant du grand Yiyel, pour vous servir ! Je sais déjà vos noms, gentes demoiselles, ne vous donnez pas la peine ... Que chacune formule son voeu, puisque j'en ai trois à offrir, prenez votre temps et ne souhaitez rien à la légère, Je m'en vais me promener parmi les fleurs et je reviens dès que vous serez prêtes. A vous de choisir dans quel ordre vous m'indiquerez votre voeu par la pensée, je ne peux vous exaucer toutes les trois en même temps. Oh, j'ai failli oublier, je suis rouillé ! Vous ne devez pas vous révéler vos voeux respectifs, sinon la magie n'opérera pas ... A tout à l'heure !"

Roberte l'experte, ainsi nommée parce qu'elle excelle aux jeux vidéo et bat presque tous ses partenaires au jeu d'échecs, est la première à réagir et à ... prendre les choses en main. Son esprit vif lui a fait envisager des tas d'hypothèses à toute vitesse et elle demande à ses amies de la laisser formuler son voeu la dernière ... Ses deux amies lui font immédiatement confiance et acceptent. Bertrande la gourmande, très  impressionnée, sa sucette non terminée à la main, indique d'une voix timide qu'elle veut bien passer la première ; Philippine la coquine, ainsi désignée parce qu'elle joue souvent des tours à ses amies, ne sait pas pourquoi mais sa position intermédiaire, lui convient bien.

Artiste : Elodie - Portrait aux pastels secs : Une petite fille pensive - Galerie virtuelle Weoneart - http://www.galerie-com.com/oeuvre/une-petite-fille-pensive/63736/

Artiste : Elodie - Portrait aux pastels secs : Une petite fille pensive - Galerie virtuelle Weoneart - http://www.galerie-com.com/oeuvre/une-petite-fille-pensive/63736/

A suivre !

Que l'éventuel lecteur qui serait parvenu jusqu'ici ne m'en veuille pas, que Jeanne Fa Do Si m'accorde une page supplémentaire pour terminer mon histoire, ce qui prolongera le suspense pour quelques heures ! Je connais les voeux des trois fillettes et je promets que ce jour-même toute la lumière sera faite sur cette affaire ! Mes trois héroïnes sortiront-elles indemnes de l'aventure ? Merci beaucoup de patienter. En attendant, si on a le temps, l'inspiration et l'envie, on peut émettre des hypothèses à son tour aussi !

Lenaïg

Note : pour ma part, je prête à ma Philippine les traits volontaires de la jeune fille du premier tableau, à Bertrande, ceux doux de la fillette aux lunettes, à Roberte l'air de la petite fille pensive.

Tag(s) : #Nouvelles - Lenaïg - Entre rêve et réalité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :