Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://www.palaisdesthes.com/fr/earl-grey-sencha-488.html

http://www.palaisdesthes.com/fr/earl-grey-sencha-488.html

Le nez de mon personnage en frémit encore et ... le mien n'a pas l'air de vouloir s'allonger ! Mentir par omission, est-ce toujours et vraiment mentir, quand il y a bonne intention ? A-t-on vraiment menti dans cette historiette que je m'en vais vous conter ? Alors, des mensonges comme celui-là, je ne m'en lasserai jamais !

***

Quelques jours avant Noël, Julie affichait une bonne humeur qu'elle était loin de ressentir. Du moins, c'était ce qu'elle croyait. Son mari Guillaume se réjouissait de la voir pimpante comme avant ; avant le départ de leur fille unique Aline pour une lointaine destination d'où il n'était pas question de communiquer, l'entreprise l'ayant acceptée comme stagiaire imposant le secret. Toutes les garanties de sécurité avaient été réunies, leur avait-on assuré, les qualités de chimiste d'Aline avaient été prouvées, elles étaient les bienvenues dans un projet qui comportait le dépôt d'un brevet, français, à la clé ! Pour une fois que des Français ne se laisseraient pas damer le pion, cela valait le coup, Le plus pénible était que la durée de l'opération n'était pas spécifiée, juste la probabilité qu'elle nécessiterait une durée de six mois ... Quatre mois interminables s'étaient écoulés.

Aline ne les rejoindrait donc pas pour les fêtes, comme à l'accoutumée. Bien sûr, les frères d'Aline et leurs compagnes animeraient la maison de leur gaieté, mais Julie avait peur de craquer, à un moment ou un autre, traînant une irrépressible inquiétude pour sa fille, outre la cruelle sensation de manque. Julie avait surmonté sa mélancolie du début et s'étonnait elle-même de pouvoir à nouveau chantonner, aller travailler avec coeur, ne plus mentionner Aline à tout bout de champ à son mari, manifestement plus confiant qu'elle et moins affecté.

Oui, Julie parvenait à vivre avec entrain, alors que de nouvelles interrogations lui encombraient pourtant l'esprit. Et une nouvelle légère angoisse aussi : elle se demandait si son imagination ne lui jouait pas des tours, si elle n'était pas en train de pencher vers un trouble psychologique qui peut-être irait grandissant ... Elle n'osait même pas le mentionner à Guillaume, contente de le voir tendre et rassuré. C'était un arôme qui la hantait, un parfum de thé vert à la bergamote, le thé préféré d'Aline ! L'autre soir, en rentrant tard après son travail (des cadeaux à passer prendre), elle s'était retrouvée seule dans la cuisine, Guillaume était ressorti pour aider Martin à monter un meuble. Elle fut saisie de plein fouet par la présence de cet arôme ! Bizarre, Guillaume et elle étaient des buveurs de café, ses fils aussi, seule Aline buvait du thé ! Or, il n'y avait actuellement pas de thé dans la maison. Machinalement elle ouvrit le placard pour vérifier : non, point de thé.

Alors, autant elle s'inquiétait de ce parfum surgi de nulle part, qui peu à peu s'était estompé, autant elle était convaincue que ce parfum était à l'origine de son nouvel entrain.

A suivre !

Lenaïg

Pour le défi des Croqueurs n° 113, Cétautomatix à la barre,
Captain Tricôtine au poste de commandement.

Isabelle Huppert, parfaite dans le rôle de ma Julie !

Isabelle Huppert. isabelle La personnalité du prénomIsabelle  elle.fr

Isabelle Huppert. isabelle La personnalité du prénomIsabelle elle.fr

Tag(s) : #Nouvelles - Lenaïg - A la ville - à la campagne
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :